• Fanfiction GSD

    Après m'être tout recemment refaite tout les Seed et Destiny en version Remasterisé, je me suis sentie d'attaque pour une fiction x)) !

    Donc, bah me voila! *^* 

    Je compte donc faire une fanfic basé sur notre belle représentante d'ORB, j'ai nommé Cagalli Yula Athha, qui est my favorite character! 

    Bon, en gros, je suis du genre shojo donc ça peut sembler louche mon attirance pour un shonen doublé de mecha mais c'est comme ça x). Ma fiction sera un mélange Shojo/Shonen, avec une histoire qui pourrqit être potentiellement suite a GS & GSD. 

    En résumé + du genre "basique de présentation sérieuse". :

    TITRE : Non-Specifié [pour l'instant]

    FANDOM : Gundam SEED (Destiny) 

    Author : Lenneth

    Genre : Action-Aventure/Romance

    Couple : A vrai dire, j'ignore moi-même. Donc il y a les couples potentiels mais pas définitif. 

    -Cagalli x Asran

    -Cagalli x Kira

    -Cagalli x Shinn

    -Shinn x Lunamaria

    -Lacus x Kira

    -Lacus x Asran

    -Asran x Lunamaria

    -Asran x Meyrin

    Couples secondaires et DEFINITIFS : Shiho x Izack, Mu x Maryu et Dearka x Mirrialia

    Et sans oublier...

    RESUME 

    J'avoue ne pas avoir été inspiré pour le faire mais bon! Je le réécriris au pire XD!

    Une seconde guerre est passé, Dullindal est tombé, les Plants doivent se reconstruire mais cela va bien vite grace à leur nouvelle presidente, la sublime Lacus Clyne, respecté de tous ou presques. 

    Orb, repris par Cagalli Yula Athha, ne cessera de devenir plus puissant et de reconstruire toute sa hierarchie à son tour. 

    De ce coté là, tout va pour le mieux, chacun profite de cet air de paix recherché depuis si longtemps, chacun, mis a part peut être la jeune representante d'Orb, qui malgré sa nouvelle féminité (apposé de force par Lacus), a perdu la personne qu'elle aimait et ne se retrouve entouré que de solitude, où elle cherche combler le vide dans la gérance de son Etat et dans de lugubres cimetières.

    Malgré tout, la vie suit son cours. 

    Cependant, ce long fleuve tranquille se retrouve perturbé une nouvelle fois, pour Cagalli qui commençait a peine à s'habituer à son quotidien monotone, elle fait une découverte alarmante qui pourrait compromettre autant sa vie que le monde et sa carrière. Ce lourd secret qu'elle se force a garder finit pourtant par être decouvert par des personnes proches qui ne veulent que l'aider mais surtout d'une organisation étrange qui se met à s'en prendre à elle de toutes manières possibles, de façon même radicale au dépend de la paix de son pays.  C'est pourquoi, décidée, elle quitte de nouveau Orb, à bord de son Akatsuki, mais sans se douter où son MS va la mener  et où Orb va se tourner. Il lui était egalement impossible de se douter que plus que sa vie, la paix du monde serait de nouveau menacé.

     |Rngé dans l'ordre croissant (prologue jusqu'au dernier chapitre publié à la dernière page)

    Prologue - EN LIGNE!

    Chapitre 1 - 35% Effectué.

     

     

  • << Lorsque la profondeur du ciel est de nouveau visible par tous, c'est que la paix règne, aussi éphémére soit-elle.>>

    -... Et lorsque ce monde souillé de sang deviendra éclatant d'une lueur nouvelle, c'est que une nouvelle ère commencera. Murmura-t-elle, complétant ses pensées, bercé par la brise doucereuse du vent et par l'orangée du crépuscule.

    -Oui. J'ignore qui t'as dit ce genres de paroles, mais c'est la vérité. Entendis-t-elle soudain à son dos, d'un timbre tendre. 

    Elle se tourna vers le détenteur de cette voix croisant de son regard ambré profonds, les envoutantes pupilles violettes de son frère jumeau. 

    -Mon père, lorsque j'étais qu'une jeune fille borné.

    -Il serait fier de voir à quel point tu as grandi tu sais. Ajouta-t-il,  se rapprochant de sa soeur, un sourire chaleureux accroché aux lèvres.

    Elle le quitta du regard et posa un regard indéchiffrable à la tombe à ses pieds, où nombre de fleurs étaient présentes, après tout, Uzumi Nara Athha était un être aimé. 

    -C'est fini n'est ce pas?

    -Oui. Nous sommes en paix, Cagalli.

    -Kira!

    Les deux êtres complémentaires se tournèrent de moitié vers la personne venant de s'écrier, qui se rapprochait d'une démarche élegante.

    -Lacus?

    -Il va falloir y aller. 

    -Je vois... Tu viens Cagi? 

    -Désolé... Je n'ai pas fini ici... 

    Il couva la blondinette d'un regard attristé, puis la serra dans ses bras instinctivement et lui murmura :

    -Dans ce cas, a bientot Cagalli. Je passerais dès que je le pourrais.

    Elle esquissa un fin sourire, et répondit tout en rendant l'étreinte à son frère.

    -Oui. Tu vas me manquer.

    -Moi aussi, prend soin de toi. Finit-t-il en lui embrassant le front. 

    L'étreinte achevé, la représentante d'Orb se tourna vers la rose qui la regardait d'un air doux et l'enlaça lentement : 

    -Rendons ce monde meilleur.

    -Oui. Offrons une paix durable. 

    Et sous ces belles paroles et cette douce chaleur, les deux amants s'en allèrent. Tous trois gardant un poids au coeur de devoir se quitter. 

    Cagalli ne fut capable que de laisser échapper de cruelles perles salées de ses yeux mordorés à la vue disparues de ses êtres chères. Sentant déjà le voile noire de sombres jours s'abattant sur elle, déchirée de ne plus pouvoir les avoir près d'elle. Déchirée d'avoir perdu celui qu'elle aimait, qui en avait préféré une autre. Déchirée par la fraicheur qui la transperçait maintenant que plus aucune chaleur ne viendrait la réchauffer. 

    L'horizon du monde était clairvoyant, le sien lui devenait incolore, mais que pouvait-t-elle bien y faire ? Elle devrait être forte. Ce n'était pas la fin mais le début d'une nouvelle ère. Si elle prenait les choses de cette facon peut-être trouverait-t-elle la force de braver son propre destin?

    Après tout, le monde ne pouvait allait que bien, avec Lacus aux commandes de PLANTS et elle d'ORB. Elle avait acquis l'esprit politique durant son séjour dans l'Archangel, mesurée sa bêtise, remise en questions devant tout les préjugés. Et malgré son fort caractère, elle ne se sentait plus aussi impulsive maintenant mais assez confiante pour mener son Etat vers des jours meilleurs. Rien ne lui ferait défaut et sa confiance en Lacus était inaltérable.

    -Nous irons vers des jours meilleurs, Père. S'exclama-t-elle, le regard enflammé vers l'horizon de la mer rosée, de la teinte orangé du ciel et de l'abdiction du soleil.

     

     


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique