• Jour 2, 06/06

    Jour 2, 06/06 -    Je ne sais pas pourquoi je m’adonne à l’occupation d’écrire mes pensées diverses et mes journées quotidiennes dans un journal… Une lubie ? Fort bien. Ce qui me surprend, c’est l’apaisement que je ressens (et j’aurais pleins d’hypothèses émotionnelles sur ce sentiment) lorsque je libère mes pensées et mes idéologies sans retenue. Ma tête se vide, cela me rend bien.

    Aujourd’hui, une simple journée, des rires, des pleurs, des disputes, des professeurs, des heures qui passent, des sonneries qui retentissent à intervalles réguliers… Bref, la sympathique répétition des années d’écoles.

    Il n’y a pas vraiment de choses à retenir, il n’y en a jamais eu, mais je veux bien la conter, cette journée, cela me fera écrire, et l’envie m’y prend :

    La matinée était simplette, le temps beau à souhait. Il y a eu un nouvel élève qui a chamboulé la classe bruyante, tout juste arrivant, ayant eu des antécédents avec l’une des personnes de mon entourage. Une relation ambigüe à laquelle je m’étais pressé avec fausse joie à me renseigner.  Une histoire tout aussi banale qu’une simple rencontre dans leurs ‘’rêves’’. Une étrange sensation avait parcouru mon échine, comme pour m’alerter de l’affreux second rôle d’une série qui finissait par devenir étrange ou prédestiné. Et evidemment, j’accueillais cette place. Mais cela ne m’intéresse guère, je ne cherche pas l’attention, n’est ce pas la mentalité de chaque rôle de bouquet mystère ?

    Le temps, aussi rapide et cruel qu’il soit, avait passé, je n’ai pas grand chose à raconter avant maintenant… Si ce n’était qu’une autre de mes amies avait pleurer en sanglot après avoir été largué. Mais encore, n’est-ce pas là l’étrangeté de l’humanité ? D’ici à deux jours, elle n’en aura plus qu’un souvenir, jamais un éternel regret. J’avais participé à l’opération de réconfort, sans pour autant me sentir impliquée ou compatissante. Il en était toujours ainsi. Etrangement, à cet instant, j’avais senti un regard m’épiait, j’avais relevé les paupières et était tombé sur la carrure du nouveau, qui fronçait les sourcils à notre connexion de regard. J’affichais une fausse surprise, se mêlant elle-même à chacune de mes actions faussées, auquel j’eus l’impression de lui déplaire. Je n’y pris guère attention, en réalité, quel était les sentiments ? La surprise devrait vraiment être ressenti par une sur-émotion ?

     

    Enfin, je risque encore de m’égarer dans ma logique délirante et insensée. Mieux vaut que j’aille  trouver logis au fond de mon lit, reposait mes sens pour une énergie garantie au grand quotidien qu’offre ce monde.  


  • Commentaires

    1
    Dimanche 8 Juin 2014 à 21:53

    Ola '-' tu parles si bien que moi qui est réduite niveau vocabulaire trouve ce texte euh....je sais même pas comment dire sa '-' Sa fait super mature ..." mature " ..je sais pas si c'est le bon mot en faite Bref je sais pas comment m'expliquer >.<

    2
    Dimanche 8 Juin 2014 à 22:13

    Je crois que je comprend ce que tu veux dire, tu trouves que j'écris de manière mature en gros ? :p 

    Merciii beauuucoupp! Mais sache que dans les chapitres à venir, la logique de la fille est assez louche et très bloqué sur le principe de u'est qu'est une chose x)

    3
    Dimanche 8 Juin 2014 à 22:15

    Ouais c'est sa '-'

    De rien ^^ Et d'accord :p je verrais si je comprend XD

    4
    Dimanche 8 Juin 2014 à 22:17

    xD!

    Bonne chance! Parce que quand je m'égare mentalement, mes textes deviennent pire que moi '-'........

    5
    Dimanche 8 Juin 2014 à 22:23
    6
    Vendredi 31 Octobre 2014 à 10:31

    C'est très bien écrit !! x) L'intrigue est très originale !!

    7
    Vendredi 31 Octobre 2014 à 16:05

    Merci XD Faudrait que je pense à ecrire la suite ^^ après tout, ca s'écrit assez rapidement bien que la logique soit le plus dur à gérer x)

    8
    Vendredi 31 Octobre 2014 à 16:09

    xD j'ai hâte de lire la suite !!!!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :