• One Shot 1 - KxC

    THEME : Passé.

    Couple: Kira x Cagalli

    POST : Après les Destiny.

    Auteur : Lenneth

    Chronologie : One Shot n°1

    Info : Ceux qui ne supporte pas l'inceste, merci de ne pas lire car ceci n'est pas un OS fraternel.


     

     

    Je pense que le pire jour de ma vie fut bien lorsqu'elle vint me voir, penaude, pour me tendre la photo décisive qui scella nos destins respectifs. Rien qu'en l'entendant, rien qu'en l'apprenant, j'avais compris que jamais je ne trouverais le bonheur. J'avais, en tout premier lieu, penser être capable de me servir de ce lien nouveau pour me détacher de l'ancien : en vain. Au contraire, il me devenait toujours plus dur de ne pas répondre à mes désirs.

    Devant cela, j'avais finalement décidé de prendre mes distances, et à grands regrets, offert ma confiance à mon meilleur ami de la rendre heureuse et l'aimer de tout son être. Moi, dans tout ça, j'avais préféré allé avec celle que tous pensait que j'aimais, alors que tout ce que je faisais, c'était me voiler la face en jouant une puérile comédie dans le but d'éloigner celle que j'aimais vraiment. Ma pseudo-amoureuse le savait, elle savait toujours tout. Cependant, ses sentiments à mon égard étaient si forts qu'elle ne cessait de chercher à que je ne voyes  plus qu'elle. Je me sentais d'autant plus mal vis-à-vis de cette détermination, qui malgré qu'au début m'avait offert espoir, me semblait maintenant vaine. 

    Maintenant que j'y songeai, il était vrai que je n'avais jamais partagé un baiser avec cette dernière. Je soupirai, l'esprit trouble.

    J'aurais vraiment espéré qu'on me dise que c'était un cauchemar, que je n'étais pas son frère, qu'elle n'était pas ma soeur, pire que ça, des jumeaux! Certes faux, mais des jumeaux quand même! Maudit soit ce destin! 

    Et puis, tout c'était lourdement enchaîné, j'avais, un beau jour (pas si beau que ça d'ailleurs...), reçu une lettre, donné par sa gouvernante. Les mots à l'intérieur m'ont particulièrement surpris, peut être plus que frustré. L'inquiétude avait accru au fur et à mesure des mots, et malgré les regards tristes que me lançait celle à mes cotés, je n'arrivais pas à calmer mes émotions. J'avais tenu fébrilement la bague que mon meilleur ami lui avait donné, une bague de fiançailles. Je m'étais adonné à cette évidence, c'est pourquoi, le pincement au coeur que je ressentais m'avait étonné. Mais pire fut lorsque je compris pourquoi c'était moi qui l'avait en possession, elle comptait se marier, contre son bonheur. Je refusais, je ne le voulais pas. Une soudaine impulsion me vint, et chacun comprirent mes intentions rien qu'à mon regard. Il était temps de reprendre la route à bord de ce vaisseau ressassant tant de souvenirs.

    Dès lors que l'on y fut, la première chose qu'on quémanda fut une stratégie de combat. Je m'y intéressais guère, l'esprit déjà sur la chose la plus radicale, je la partagea d'ailleurs à mes camarades qui malgré qu'un peu réticent, n'osèrent pas protesté à mon regard impérieux. Je rencontrai le regard mon amante, il brillait d'un éclat inconnu, me surprenant. Ce n'était pas la tristesse qui le voilait à chaque fois que quelque chose se portait à celle que j'aimais mais comme une lueur me disant d'aller la chercher. Cela me donna mauvaise conscience, et je détournais le regard rapidement pour me rendre à mon MS. 

    Je la vu, traversant les eaux territoriales et survolant le territoire lui-même d'ORB, elle était là, de loin, je pouvais déjà voir son regard surpris derrière ses parrures de mariage, cela me mit une claque, je ne l'avais pas vu depuis si longtemps ! Je pris une longue inspiration et m'y dirigea en hate, je portai un regard depuis mon Freedom à celui qui se mettait à courir de peur vers le bas de l'estrade, un homme déplaisant, arrogant, tout ce qu'il y avait de pire. Comment aurait-t-elle pu être heureuse avec lui?! Inspirant une nouvelle fois, de frustration cette fois, je m'emparai de la délicate jeune femme qui toisait mon MS d'un regard noir tout en criant mon nom. Je commençai déjà à quitter le territoire, cependant, des Murasame me bloquèrent rapidement le passage, je ne voulais pas qu'il la blesse, c'est pourquoi, m'excusant d'avant, j'ouvris mon cockpit et la fit entrer à mes cotés. Je l'entendis plus clairement prononcer mon nom, ce qui me donna envie de sourire, j'aimais son timbre de voix lorsqu'elle le prononçait. Cependant, je n'avais pas le temps de m'annoder à ce genre de pensées, je la prévins de s'accrocher après avoir fait quelques commentaires sur sa robe, elle m'enlaça par erreur lors de la secousse qui entraina les deux Murasame à la mer, je pus sentir son odeur enivrante qui m'avait tant manqué, mais ma frustration quant à son pseudo-mariage toujours présente, je n'en fis rien paraitre. 

    Lorsque nous sommes arrivés à l'Archangel, j'avais éclaté, ma fureur s'était soudainement intensifiait et les mots sortirent de ma bouche sans fins, la blessant toujours plus, contredisant tous ses dires, répliquant avec l'évidence qui la tuait. La jeune femme derrière moi, mon "amante", nous arrêta, et je perçus finalement les yeux emplis de larmes de ma soeur, qui plus est celle que j'aimais, qui roulaient sur ses joues rosées. Cette vue me fit mal, mais elle était nécessaire. Je lui souris, pour lui montrer que je ne la haissais pas, je ne le pourrais jamais de toute manière, puis d'un mouvement lent, lui mit la bague de mon ami dans la mai, lorsqu'elle la reconnut, ses perles salées redoublèrent et elle se laissa tomber au sol, eclatant dans de lourds sanglots. Je finis par ne pas pouvoir retenir mon corps, et je l'etreignis, caressant doucement sa crinière blonde éclatante, qui était d'ailleurs d'une incroyable douceur malgré leur attrait batailleux. Je lui murmurais quelques mots réconfortants, tel que le fait que je la voulais à nos cotés, qu'on avait besoin d'elle... Ce qui, dans me tête, me semblait être une demande égoiste pour moi-même.

    Plus tard, j'avais appris tout ce qu'elle avait vécu, j'en voulais mentalement à mon meilleur ami de l'avoir laissé seule face à ses rapaces d'émirs, mais je pouvais comprendre, en tant qu'homme, ce qui l'avait poussé à le faire. Cependant, sa conduite future m'outra, me choqua, il était dans le camps de ceux qui s'opposait à ORB! Celle que j'aimais (en tout autre ma soeur jumelle), était déjà incroyablement affecté par la situation qu'elle avait provoquée, et malgré une partie de moi qui refusait de la mettre au front, au devant du danger, j'accedai à sa demande, et nous étions allé intervenir. Nous l'avions fait plusieurs fois, avant de recevoir un appel de mon ami, elle avait tenu à m'accompagner, j'acceptai, plus par envie de l'avoir avec moi et contre moi dans le Freedom, que par compréhension de son désir de revoir et parler avec celui qu'elle aimait. Etrangement, cette appellation m'offrait une douleur supplémentaire au coeur, peut être que ce n'était pas une bonne idée finalement...

    L'ile de Crète, la conversation avec lui fut chaotique pour ne pas dire, anarchique.  Il semblait presque avoir eu un lavage de cerveau de la part de ce président, il rejetait toute faute sur ma soeur, qui n'avait rien à répliquer, sachant elle même tous ses péchés, mais cela me frustra, je ne supportais pas qu'il ose lui dire ça alors que lui même était parti pour se rendre UTILE A ELLE et agissait CONTRE ELLE. Après une dernière demande, que je caractérisais d'ordres, il nous avait congédiait à nous rendre sur Orb et ne plus y bouger pour arrêter de semer la confusion partout où on allait. Elle fut incroyablement touchée par cet entretien, et dès que l'on rentra à l'Archangel, elle se réfugia quelque part, seule, pour s'isoler. J'eus une pointe de regret qu'elle ne vienne pas chercher réconfort près de ma personne comme avant, mais il était vrai que je n'étais pas très tendre avec elle en ce moment, elle ne devait pas se sentir à l'aise à l'idée d'oser se confier à une personne qui n'avait de cesse de la critiquer sur ses erreurs. Mais je ne pouvais pas m'en empêcher. Une autre bataille opposa l'équipage du Minerva, où résidait mon ami et la flotte d'ORB, devant cela, elle avait serrée les poings et gardait le silence, se sentant honteuse à l'idée de demander à se rendre, une nouvelle fois, sur le champs de batailles. Je lui lançai un regard sérieux, puis lorsque nos regards se connectèrent, lui offrit un sourire qui se voulait sincère et traduisa sa demande en paroles, cela la surprit, mais bientôt, ce fut la détermination qui vint voiler son regard précédemment dévastée et elle accepta. 

    Cette fois, cela tourna mal. le pilote du Core Splendor l'attaqua presque immédiatement, je la protegea par instinct et contre-attaqua par colère de le voir ainsi s'opposer à elle et la paix qu'elle souhaitait. Ce fut rapidement mon meilleur ami qui vint prendre la place du pilote imprudent, et cela me surprit et me déçut, ne voyait-t-il pas ce qu'il faisait? 

    Ma jumelle était fébrile, elle commença à se meler au chaos, en empêchant des forces d'ORB d'attaquer le vaisseau des Plants, ces dernieres la repoussèrent après l'avoir cloué sur place avec leurs paroles, j'écriais son nom et tenta d'aller l'aider mais fut bloqué par son bien-aimé qui était aussi mon plus fidèle ami, qui commença à m'attaquer en me quémandant milles dires. Tout s'enchaina très vite, les larmes coulaient des yeux de celle que j'aimais, laissant place à la colère d'un homme amoureux dans mon esprit, elle se dirigea alors en plein coeur du champs de bataille, en plein milieu, là ou le Core Splendor/Impulse détruisait tout sur son passage, j'écriais une nouvelle fois son prénom devant cette inconscience, m'inquiètant davantage, mais encore une fois, le Saviour de mon ami me bloqua, il parla encore, et cette fois, après quelques mots qui semblèrent le touchaient en plein coeur, j'avais laissé ma fureur prendre le dessus et était devenu Berserker, ou plutôt avait activé par cette émotion le SEED, qui me fit briser son MS avant d'aller secourir ma soeur alors que l'Impulse commençait à l'attaquer. La bataille se solda par l'échec d'ORB, elle pleura enormément et le bruit de ses sanglots résonnèrent dans mon MS, me déchirant de tout l'être. 

    Elle était depuis lors, toujours attristée, sans l'ombre d'un sourire éclaire son visage, cela me fit perdre à mon tour ma propre énergie, et je cherchais dès que possible de lui rendre le sourire, souvent, elle esquissait un léger sourire que je soupçonnais de forcé, et des fois, sa lueur attirante re-brillait dans son regard me mettant la baume au coeur.

    Puis, Kisaka a retrouvé mon ami, il était dans un sale état, ma jumelle était resté à son chevet dans l'incapacité le sourire et je le maudissais de lui avoir une nouvelle fois retirer le sourire que j'essayais de lui faire retrouver. Mais fut tout de même soulagé de le retrouver, j'ignorais le genre de conversations qu'ils avaient eu mais ma soeur allait mieux. Puis, mon amante décida de partir a bord de l'Eternal, malgré tout mon ressenti, je tenais à elle et refusait de la laisser seule maintenant que ma soeur était sous protection, cela la rendit heureuse mais elle me rappela qu'ELLE avait besoin de moi, semblant toujours me rappeler que ce n'était pas a elle que mes sentiments résidait mais a ELLE. Puis, j'avais appris une attaque dans l'Espace, l'inquiètude m'empara et je m'y rendait en hate en prenant le Strike Rouge de ma soeur, qui m'y autorisa avant que j'ai pu lui demander. Toujours a penser a autrui... Et surtout ignorante de l'amour que je lui portai. Je m'en voulais de n'aimer mon amante que comme une soeur, et ma soeur comme une amante, c'était dur à vivre. 

    Lorsque je fus redescendus avec le Freedom cette fois (ah oui! l'Impulse m'avait vaincu, et brisé le Freedom... C'était ma soeur qui m'avait sauvé la vie...), je vis un MS Doré contre un MS aux ailes pailletés, je les identifiais comme Akatsuki et Destiny, l'armure doré était à deux doigts de se faire exploser, par instinct, je savais que ma jumelle était à son intérieur et lançai des missiles pour stopper la riposte du Destiny. Elle fut surprise et demande immédiatement si c'était moi, encore une fois, je fus frusrée de la retrouver au portes de la mort et attaquait ce MS inconnu, puis lui ordonnait de se rendre a QG de sa nation, elle le fit sans plus de discours. 

    La bataille d'ORB achevée, nous partions vers l'Espace pour la décisive, elle ne nous suivit pas, à regret. Elle m'enlaça fortement avant que je parte, j'y répondis avec tendresse. Elle le fit a tous et nous remarquions qu'elle ne portait plus la bague de fiançailles, mon meilleur ami fut surpris, mais je me doutais que tout cela s'arrangerait, et que je repartirais vers un avenir sans lendemain. 

    ***

    La fin,tout était fini. Dullindal était tombé,  l'effort d'une visite, j'allai au mémorial avec mon amante, et tombit sur mon meilleur ami avec une femme inconnu, puis un couple de jeune personnes de notre age. Je decouvris alors qui était le pilote de L'impulse et du Destiny, et celle du Zack puis de L'impulse. Et sa soeur, qui collait d'ailleurs mon meilleur ami. Après notre conversation émouvante, nous nous séparions. Je remarquai que la soeur de la pilote du Core Splendor partait avec mon meilleur ami. Comptait-t-il...?! Mon amante perçut mon trouble car elle mit une main sur mon épaule affective. Je lui souris, il était temps de retourner aux PLANTS, et je faisais assez confiance a mon meilleur ami d'enfance pour ne pas l'abandonner face à un Etat entier. 

    Nous rentrions au PLANTS donc, d'un regard, je pus apercevoir mon ami avec la soeur que j'avais precedemment cité. Ils rigolaient franchement et elle l'observais de ses grand yeux de femme aimante, elle était donc amoureuse de lui. Je ne voyais pas le problème à ce moment là, après tout, beaucoup de femmes tombaient sous son charme de bellatre. Ce qui m'intriguait en revanche, fut qu'il ne décide pas de rester à Orb immédiatement. 

    Une fois arrivé, mon amante étant convié par le Conseil, j'appris son nouveau grade de présidente sans surprise et enfilant l'uniforme de ZAFT, je la serra dans mes bras d'affection et de fierté, elle était heureuse et moi donc devant sa joie. Les autres semblaient attendri devant cette vue, alors qu'en fond de décor, cela ne résultait que d'un amour de fraternité qui n'aurait dû jamais exister, car mon amour était pour quelqu'un d'autre... 

    Mon ami était toujours là, s'éternisant durant le toast dédiée à la nouvelle présidente des Plants (pre-fête entres proches si vous preferez, je portais le nouvel uniforme ZAFT et mon meilleur ami toujours celui d'ORB), finalement, je le vis parler avec mon amante, accompagnée de la jeune femme qui la collait à ses cotés, toute sourire. Je fronçais les sourcils devant cette vue et finit rapidement ma coupe de champagne. Je me rendis aux cotés de la nouvelle présidente pile lorsqu'il franchis le seuil de la porte et l'interrogeai sur cet échange, elle m'ignora, gênée, quelques minutes passèrent et il revenu, vêtu d'une toute nouvelle façon qui d'un coup me fit entrer dans un étonnement excessif, visible que par mon regard horriblement surpris. Il était habillé en uniforme des Plants... Je l'avais directement interrogé, sa réponse me parut tel une douche froide. Il avait décidé de rester au coté de sa nouvelle "aimée", qui d'ailleurs était brillante toujours de son sourire jovial. D'une voix qui résonna vibrante dans ma tête malgré que sèche en réalité lui demanda une audience, il parut un peu étonné de mon ton mais m'accorda ma demande. une fois isolé dans une autre pièce, je le toisai et agit comme  le frère que je devais être, en parrallèle avec la situation de l'homme abandonnant pour le bonheur de celle qui l'aimait, il partit rapidement au quart de tour, me criant qu'il ne pouvais pas controler ses sentiments, qu'il en aimait une autre et que ça ne changerait pas la situation que de retourner sans amour vers ma soeur, il a même ajouté qu'elle avait agit de façon ingrate et irréfléchie (ma jumelle) et que leur relation n'aurait surement pas duré. J'entrai dans une fureur horrible et bientôt une dispute horrible éclata entre nous. Cela se finit par l'arrivée de mon amante qui nous sépara et jugea mieux que je m'isole.

    Retournons donc au présent où je reste frustré dans ma chambre à ruminer milles plaintes contre mon meilleur ami, Asran Zala qui a décidé d'abandonner ma soeur jumelle, celle que j'aime, Cagalli Yula Athha, alors que je lui ai fait une confiance aveugle pour la rendre heureuse ! Je frappe ma commode d'une impulsion, pris dans l'un de mes rares moments d'excès. J'entends la porte s'ouvrir, je me tourne et tombe sur le regard mélancolique de Lacus Clyne, nouvelle présidente et mon amante. 

    -Un problème?

    -Kira...

    Je ne réponds rien, songeant avec tristesse à la solitude qui va bientôt engouffrer Cagalli.

    -Tu sais, elle ne sera pas totalement seule.

    Je lui lance un regard interrogateur, d'un soupir, elle rétorque donc :

    -Il y a Andy Wartfield, Maryu Ramius, Mu La Fraga, Ledonir Kisaka...

    -Et en quoi elle peut trouver du réconfort avec des gens trois fois plus vieux qu'elle ? Sans vrais attaches affectives d'amour ou amitié ?

    Ma réponse brute la prend de court, elle détourne le regard et prends le temps de réfléchir. Je ne dis rien, songeur également.

    -Tu n'as qu'à aller vivre à ORB.

    Je lève immédiatement un regard surpris et rencontre son visage souriant.

    -Si tu ne veux pas la laisser seule, tu n'as qu'à combler ce vide. 

    -Mais... Et toi?...

    -Et moi? (Elle parait surprise, puis elle rigole) Tu n'as pas à penser à moi mais a suivre ton coeur, mon cher!

    Je ne réponds rien, pensif. J'aurais envie mais...

    -...C'est impossible. C'est ma soeur, je suis son frère, et je... enfin... tu sais... Et je ne devrais pas...

    Elle garde le silence, toujours blessée à chaque fois qu'on rappelle cela, puis finalement, dit avant de s'en aller.

    -Et alors? Ce n'est pas interdit. Je prépare ton départ.

     -Hein ? 

    Je releve le haut de mon corps alors qu'elle sort en m'ignorant. Je finis après quelques secondes d'hésitation à la suivre, j'arrive à la salle de réception maintenant vide, essouflé, je desserre légèrement mon col et porte un regard aux alentours. Je vois lors quelqu'un au fond, ou plutot deux personnes, une femme et un homme. L'homme, qui n'est autre qu'Asran détourne le regard et la femme, Meyrin, l'observe avec inquiétude. Je ne prend pas la peine de m'interesser à lui et traverse la salle pour me rendre jusqu'à le chemin que doit surement avoir pris Lacus.

    Lorsque je la trouve enfin, nous sommes devant mon MS, elle me jette un doux regard et dans un léger baiser sur la joue, me quitte sans mot. Je reste surprise quelques secondes, l'esprit brumeux, puis jeta un oeil à l'imposante machine. Je finis par me laisser aller à la déterminante tentation. 

    Maintenant, il ne me reste plus qu'à rester à ses côtés pour la protéger et la faire succomber. 


    Point de vue sur Kira [vous l'aurez compris] et ne s'étendant pas jusqu'à la romance présent mais passé pour respecter le thème  c'est pourquoi cela peut sembler être un OS incomplet. 

    Je suis plutôt fière de l'étape "ecrit" avec des paragraphes long, léger en sens malgré que de mots lourds utilisés. Un minimum de vocabulaire est primordiale pour comprendre la portée de ce texte sentimentale. Je le trouve un peu "violent" sur un certain bord : Kira n'étant jamais aussi passionné à ma connaissance, mais cela reste un OS auquel j'ai pris plaisir à écrire. 

    Dernier point : Cela est peut être d'une situation similaire à celle de la fiction GSD en cours, mais n'as rien à voir avec l'histoire. Ne vous en faites pas.


  • Commentaires

    1
    Dimanche 20 Avril 2014 à 20:16

    Toujours très bien écrit !

    Un thème plutôt bien respecté, un Kira comm on en pas vu souvent, j'apprécie.

     

    Mais je ne suis pas super fan de la fin, tu nous laisses sur notre faim >.< ! [Y'aura-t-il une suite pour y remédier ? x)]

    2
    Dimanche 20 Avril 2014 à 20:55

    Merci encore x) ! 

    He bien... Le principe d'un OS c'est qu'il n'y est pas de suite >.>... Enfin, je verrais peut être que je la continuerai et en ferais un Two-Shot, mais sérieusement... Je ne pense pas >.<

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Lundi 21 Avril 2014 à 11:34

    Merci de la franchise, je m'en doutais...

    4
    Mardi 6 Mai 2014 à 21:45
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :