• OS_Stellar x Shinn x Cagalli [melodrame]

    Un One shot ou je le suis basé sur les paragraphes sentimentaliste et non au dialogues, j'avoue que je l'apprecie et que je vous le conseille.

    Je trouve le couple Shinn x Cagalli vraiment trop mignon, en faites si on me demander une raison, je n'aurais surement pas de réponses, j'aime juste, même si je sais qu'il est incoherent.  

     [Pas de resumé]

    ____________________________________________________________________________________________

    ____________________________________________________________________________________________

    J'étais seul, mon cœur souffrait ta mort, cette guerre était achevé, mais j'en gardais un gout amer, je ne trouvais pas la satisfaction, je rêvais encore de ta présence à mes cotes, mais personne ne pouvait comprendre cette émotion, l'intensité de ce sentiment qui m'enfonçait plus chaque jour, je ne pouvais pas t'oublier, tu étais tout pour moi, je t'aimais...

    Alors pourquoi tout doit toujours se détruire ? Pourquoi t'es-tu éteinte ? Pourquoi je n'arrive pas à m'y faire ?

     

    Je continue de venir te voir, espérant te voir sortir de cette tombe de pierre glacé, en vain, je ne vois que ton nom qui signifie ta vie, je t'emmène chaque mois les fleurs qui t'émerveillaient par leur beauté... Encore aujourd'hui, mes larmes coulent continuellement, je suis si impuissant... Lorsque je sens une main chaude et douce se poser sur mon épaule, j'espère inévitablement que c'est toi, que tu n'as jamais cessé d'exister, seulement, c'est bien évidemment quelqu'un d'autre, Cagalli, qui affiche une mine si triste que j'arrive à m'en sentir d'autant plus mal, elle s'accroupit à mes cotes et je rebaisse la tête en suppliant encore le ciel de te rendre la vie que tu as lâchement perdu, Cagalli se contente de poser ses mains sur mes deux épaules et en m'enlaçant gentiment et amicalement, je me sers d'une de mes mains pour faire pression sur le bras qui m'étreint, elle ne te connaissait pas, elle ne savait rien de toi, mais semblait être aussi souffrante que moi, pourtant, ça ne m'énervait pas, je me sentais seul et j'avais l'impression qu'elle supportais ce fardeau avec moi, elle commença à parler, à toi, qui n'es plus, elle prie pour ton bonheur, elle espère que tu as réussi à trouver la joie que t'a empêché de vivre cette guerre sanglante, elle te confie même qu'elle aurait voulu te connaitre et discuter avec toi comme de bonnes amies, te permettre de vivre heureuse, d'avoir la vie qui t'allait le mieux, ses mots me réconfortait en même temps que toi, je savais que tu rêvais d'avoir des amis dans une vie paisible, je le voyais toujours dans tes yeux envoutant, je levai les yeux vers la détentrice de la voix mélodieuse qui apaisait mes souffrances, des larmes coulait sur ses joues mais elle esquissait un sourire tendre, doux et affectueux.

    J'étais surpris, mais ces mots m'emportèrent encore, même s'ils t'étaient désignés, je me sentais si bien, ma tristesse glacial se réchauffait, je commençai à suivre ses doux récits, intimait à quel point tu me manquais, à quel point le temps semblait long, je te demandai même pourquoi je souffrais autant.

    Cagalli, jusqu'ici focalisait sur toi, m'adressa une parole qui me fit coulait d'autant plus de larmes.

     <<-Je le sais... Je sais ce qu'elle pense...Elle ne veut pas te voir mal, elle veut que chaque fois que tu viennes la voir, ce soit en souriant, peu importe si tu pleures en même temps, elle veut juste sentir que tu es heureux en la voyant et en pensant à elle, même si invisible et disparus à jamais, elle voudrait que tu enlaces le vent en pensant que c'est elle... Que tu vives heureux et non pas que tu l'oublies mais que sa vie soit un souvenir inoubliable qui te ferait sourire pour toujours...>>

     

    Je me refugiais totalement dans les bras de mon ancienne ennemie et logea ma tête au creux de son cou, elle caressa affectueusement mon dos pendant que mes yeux rubis embrumées par mes larmes me faisait me sentir vivant, je pensais à la mort de ma famille, car Orb ne nous avait pas protégé, je devrais sourire en pensant à eux... Seraient-t-ils malheureux en me voyant aussi piteux ?

     

    Je revoyais tes sourires, tes rires, que j'aurais voulu voir, à jamais, tu as pris une partie de mon cœur en disparaissant, en m'abandonnant dans cette terre cruelle.

    Je me mis à penser à Cagalli, souvent, elle venait me voir lors de mes régulières visites, il arrivait qu'elle ne soit pas là, et je me sentais d'autant plus mal, je me sentais en sécurité à chaque fois qu'elle venait te parler, me réconfortait, mais aujourd'hui elle avait rajouté des paroles que je ne pouvais pas ignorer, je voudrais tant la remercier, je me demande encore pourquoi est-t-elle si souvent ici, dans ces cimetières si lugubre, mais je ne veux pas me poser de questions, elle est tout simplement là, et ça me fait du bien, habituellement je n'aurais jamais était capable d'être si détendu avec quelqu'un, avant, Lacus, Luna, Kira, Meyrin et Athrun venait se recueillir avec moi, mais avait abandonné, je pouvais les comprendre... J'aurais surement fait pareil, il ne te connaissait pas comme moi, il n'était pas... Moi. Cagalli, elle, ne se posait pas de questions et me soutenait du mieux qu'elle le pouvait, je  sais que je ne le ferais pas si c'était pour elle... Je me sentais si bête, toutes mes réprimandes, mes méchancetés, mes regards tranchant et glacial que je lui avais lancé, alors qu'elle n'y pouvait rien, qu'elle partageait une partie de tes idéaux, vos idéaux si lâchement manipulé...

    J'aurais tellement voulu te voir une dernière fois...

    Je me desserrai de l'étreinte de mon amie et me levait, regardait encore ta tombe avec peine, le cœur lourd malgré tout mes efforts, je l'aperçus se lever et déposait un bouquet de fleurs qui t'irait incroyablement bien, je ne les avais même pas remarqué, nous nous laissions un instant bercer par la brise fraiche du vent du crépuscule, je lia mes mains avec mon amie et nous levions les yeux vers le ciel, avec le même espoir de pouvoir voir une image de toi, une illusion qui camouflerait notre peine, il était pourtant temps, il fallait tourner la page, je devais suivre tes souhaits, j'étais sûr que tu aurais voulu mon bonheur... Comme j'aurais voulu le tien si c'était mon cœur qui avait cessé de battre...

    Je fis demi-tour, toujours l'une de mes mains lié à celle de Cagalli, nous marchions silencieusement, sachant que le lendemain redeviendrais l'un de ces jours quotidiens.

    Alors que nous allions nous laisser, elle toucha mon cœur de son index et m'offrit l'un de ses plus beaux sourires, qui me semblait tout particulièrement destiné.

    <<-Elle continuera de toujours vivre ici. Elle t'offrira le nectar qui rendra tes pensées meilleures, c'est l'Ange qui veillera toujours sur toi et qui tenterait d'apaiser tes souffrances. Ne laisse pas ses efforts devenir vain, Shinn. >>

    Je rougis légèrement et acquiesça, une mine sérieuse affiché sur mon visage et elle s'éloigna de moi, avec un sourire doux pour se réfugier dans sa demeure de Représentante d'ORB.

    Tu n'es pas le Seul Ange qui veille sur moi, elle aussi... pensais-je alors.

    Je portai ma main à mon cœur, et repensait à toi une dernière fois, je savais avec qui je pouvais me sentir de nouveau vivant et heureux. J'allais aller vers l'avant en chérissant ton souvenir, ta mémoire. Même si il y a tant de difficultés...

    Stellar... Mon étoile qui s'est éteinte...  Cagalli... Celle qui ravive une flamme aux longues cicatrices...

    Je ne suis plus seul...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :