• Full metal PanicTitre: Full Metal Panic

    Auteur: Gatoh Shoji et Shikidouji (année de production: 2001-2002)

    Genre: Action, combat et cyber/mecha

    Episodes->Types et durée: 24 épisodes de 25 minutes

     

     

     

     

    Synopsis: Sôsuke Sagara, Kurz Weber et Melissa Mao sont des membres, et même soldats d'élite de l'organisation "Mithril".  Leur mission : protéger la jeune lycéenne Kaname Chidori, qui est la cible d'un groupe de terroristes très dangereux et bien armés. C'est Sosuke, le plus jeune de l'équipe, qui se charge de s'infiltrer dans l'école de Kaname. Malheureusement, ce dernier n'as jamais connu la vie de simple civil, il manque donc de tact et de discrétion : Kaname commence à se douter de quelque chose et son caractère va l'amener à vouloir en savoir plus.

     

    Avis de Minittan: J'adore les anime cyber/mecha (Gundam Seed *^*) mais quand j'ai regardé les 2/3 premiers épisodes, je n'ai pas accroché, enfin, ce n'est pas mon genre. Cet anime ne me plait pas spécialement, il ne m'as pas marqué, mais j'espère qu'il plaira à certains d'entre vous puisqu'il a plu à un grand nombre de "spectateurs".


    votre commentaire
  • En tant que fan de GreyLu (et de StingLu mais là, c'est une autre histoire...), je ne pouvais réellement pas laisser cette vidéo là ou elle était! Elle est vraiment superbe ! *^*


    5 commentaires
  • Chapitre 2 - Sabertooth


    Le jour était venu, elle ne savait pas réellement pourquoi mais elle stressait un peu, aujourd'hui, le délai qu'elle avait posé à Sting prenait fin, elle était très pointilleuse et avait compté jusqu'à ce jour méticuleusement. En plus de son stress, elle ressentait une certaine excitation à l'idée d'épater la galerie, jamais elle ne s’était sentie si forte... Elle se permit un sourire puis partit de son appartement.

    Prenant un train pour Crocus, elle regarda longuement sa main où trônait, avant, fièrement la marque rose de Fairy Tail. Voir sa main telle qu'elle était lui sembla vide. Elle soupira, pensant à Sabertooth, elle espérait secrètement que Minerva ne soit pas de la partie, elle n'avait pas totalement digéré la torture gratuite qu'elle s'était languie à lui infliger. Les seuls sur qui elles pouvaient espérer compter un peu pour l'instant étaient Rogue et Sting... Et ça faisait tout de même six mois qu'elle ne les avait pas vu malgré leur correspondance... Un nouveau soupir fut accueilli par le bruit d'arrêt et la voix monocorde informant l'arrivée à Crocus. Prenant son courage à deux mains, elle quitta le train et entreprit une marche rapide vers l'imposante bâtisse visible de loin par sa grande allure. Elle ne prit pas non plus la peine de regarder le paysage, traçant les passants. Après tout, plus vite elle y serait, moins elle aurait une trouille d'appréhension...

     Mais elle jugea qu'elle était arrivée trop vite lorsqu'elle fut en face des larges portes sombres, elle tourna sa tête à droite et à gauche, espérant voir apparaître Sting ou Rogue pour l'aider à vaincre cet obstacle ; mais comme la vie ne se passait jamais comment on le voulait, il a bien fallu que personne n'apparaisse de nulle part pour lui épargner cette épreuve. Lançant un dernier coup d’œil au nom de la guilde et son logo attirant les regards, elle prit une longue inspiration et poussa les portes.

    Toutes les conversations se stoppèrent, lui rappelant sa fin à Fairy Tail amèrement. Le premier à briser le silence fut Orga, le god slayer de la foudre, la toisant d'un regard inquisiteur, l'ayant reconnu: 


    -Qu'est ce qu'une fée fait ici? 

    Directement, des chuchotements prirent place dans l'assistance. Traduisant chacun leur hostilité envers Fairy Tail, elle se surprit à sourire en expliquant: 


    -Ca fait bien longtemps que je ne suis plus une fée. 

    Rufus, un genre de mousquetaire rouge, s'approcha en souriant : 

    -Que pouvons-nous pour vous dans ce cas, EX-fée?

     Lucy allait répondre lorsqu'une personne bien spéciale coupa : 

    -Ah, Lucy-san. 
    -Oh, Salut. 
    -Ca va depuis ? Des progressions? 

    Elle lui offrit un sourire carnassier, ignorant cependant le léger sous entendus de la fin de ses dires, caractérisant une demande muette de renseignement supplémentaire sur le développement de son corps généreux : 

    -Si tu savais! 

    Il eut un air perplexe et amusé tandis qu'il rajouta : 

    -Intéressant, il faudra tester ça ! Je vais te mettre ta marque, rejoins-moi à mon bureau. 
    -C'est un nouveau membre? S'exclama Orga, choqué. 
    -Oui, un problème? 
    -Non. Enfin... Peut être bien oui. Sourit-t-il d'un air malsain en se jetant sur la blonde sans que personne ne lève le petit doigt pour l'arrêter. 

    Parant les éclairs foudroyants d'un bouclier doré créé a partir d'une de ses clés d'or qu'elle avait brandi, elle répondit immédiatement à l’attaque, et sortit trois clés et invoqua en même temps Virgo, Loki et Scorpio. Une fois les trois arrivé, elle leur fit attaquer Orga, qui sachant bien se défendre, para chacun des assauts. La guilde misait déjà une victoire sur le god slayer, tout en étant pour la validation de la mage par sa dextérité d'invocation mais ce fut sans se douter de la manœuvre qui suivit : elle appela Loki et ils se sourirent avec amusement... Avant de fusionner ! Loki rentrant dans le corps de Lucy qui changea d'apparence, ses cheveux lisses blonds arrivant jusqu’au bas de ses hanches toujours de même longueur tout en se terminant en piques aux attraits batailleux avec un dégradé allant de platine à orangée, ses yeux devenant vairons avec un oeil marine et un second marron, sa tenue vestimentaire devenant légèrement plus formelle. Elle s'élança sur Orga tandis que l'assemblée était agréablement surprise de cette prouesse insoupçonnée, elle enchaîna rapidement les attaques du Regulus soutenue par Virgo et Scorpio, faisant perdre pied au sol à Orga mais qui en fut tout de même pas K.O. Elle jura tandis que son temps de transformation s'estompa sous un regard victorieux d’Orga qui n'était pourtant pas vraiment en état avantageux. Les esprits disparurent tandis que Lucy s’accroupit au sol, fermant les yeux. Prétendant une abdication, le god slayer sourit et s'apprêta à lâcher des éclairs à distance pour l'achever lorsque sans s'y attendre, elle arriva avec une rapidité alarmante derrière lui, et en se retournant, il pu discerner une incantation sonore : 
    " Rengoku No Hokou! " 
    Après ceci, il finit vaincu, projeté sur le mur d'en face, dans un état pas franchement enviable.

    Les autres avaient le souffle coupé alors que la blonde n'avait pas d'égratignures et reprenait à peine un peu son souffle, ayant utilisé un peu trop de magie. Elle venait de battre un top 10 de Sabertooth avec une facilité effrayante et cela lui valut un accueil chaleureux et des félicitations d'Orga, rajouté à ça le fait qu'elle ait quitté Fairy Tail pour Sabertooth et elle a bien beaucoup de chance de faire succès à Saber’.

     
    Ce fut a ce moment là que Sting se décida à intervenir, l'attirant à lui en la prenant par le poignet tout en la retirant du cercle d'accueil qui s'était formé pour elle : 

    -Bon je vous l'emprunte! Autant en faire un membre à part entière! 

    La trainant derrière tout en continuant de la tenir par le poignet, il se dirigea vers le long couloir au modernisme noir et blanc, puis après avoir monté d'imposants escaliers, ils étaient arrivés à un genre de salle de réception de roi avec le trône disposé au fond du décor. Elle songea à l’exagération du décor avant de reporter son attention au dragon slayer de la lumière, qui en entrant dans un bureau adjacent suivit d’elle, finit par engager la conversation :

    -Je n’aurais jamais cru que la petite fée deviendrait un tigre à part entière dès son arrivée !

    Elle sourit devant cette métaphore et répliqua :

    -Et bien, il faut croire !

    Il farfouilla dans ses papiers, lâchant le poignet de la blonde qui se cacha bien de montrer la fraicheur de son membre après la perte de cette douce chaleur, et il ajouta :

    -Je n’aurais jamais cru que tu cachais des pouvoirs de Dragon Slayer ! Je n’avais jamais senti notre odeur sur toi !

    -Ca, c’est une longue histoire, commenta-t-elle, le regard penaud et l’attitude un peu gênée.

    -J’aurais surement tout mon temps plus tard ! Et cette fusion avec tes esprits, c’est vraiment possible ?

    -Comme tu l’as vu, mais je ne peux pas tenir plus de cinq minutes sous cette forme… Ca requiert que mon corps accueille tout de même une puissance magique supplémentaire et la composition complexe d’un esprit. Ca risque de menacer ma vie si je prolonge l’expérience ! Mais je n’ai pas que ça tu sais ! Je peux entre-autre envoyer des rayons dorés ou argentés selon la couleur de ma clé !

    -Pratique ! Tu me montres ? Demanda-t-il, l’air intéressé en relevant la tête de ses tiroirs où il semblait chercher quelque chose d’important au dépend du rangement de ses papiers.

    -Avec plaisir ! Prépare ta défense ! Sourit-t-elle, amusé.

    Il quitta sa position penché et se mit droit tout en invoquant un bouclier tandis que la blonde avança sa main vers l’avant, quatre clés d’or sortant de son trousseau pour se positionner devant elle, qui finirent par lâcher quatre rayons propres à leur couleur qui allèrent s’écraser sur le blond qui para. Il sourit lorsque la fumée dû à la légère explosion se dissipa et qu’il aperçut le regard espiègle de la blonde :

    -Alors ?

    -Je pense que tu es une bonne recrue !

    -Et c’est tout ce que tu as à dire ? S’indigna-t-elle, faussement.

    -Non, mais le reste tel que le fait que tu es très alléchante pour mes désirs secrets et d’autres choses dans ce genre ne me vaudront—

    Il ne put finir sa phrase car un rayon d’or allait s’abattre sur lui qu’il se pressa d’éviter avant de conclure :

    -… Que ton agressivité et quelques coups bien placés ! Ca ne doit pas t’intéresser non ?

    -Je ne dirais pas le contraire !

    -Ah trouvé ! S’écria-t-il en se penchant de nouveau pour attraper un genre tampon magique dans son socle, d’une taille plutôt imposante, qui devait surement servir à mettre les marques.

    -Un truc de cette taille, tu as été incapable de le trouver ? Se blasa-t-elle.

    -Hey ! Faut pas croire, mais les tiroirs sont plein de paperasses et de bonbons !

    -Bonbons ? Demanda-t-elle, surprise.

    -Bonbons, c’est bien ça, Sting ? S’exclama une voix à l’entrée, dans un ton d’outre-tombe.

    Tandis que Lucy faisait volte-face, Sting eut quelques sueurs froides en constatant le regard noir de son coéquipier de toujours.

    -Ce… Ce n’est pas ce que tu crois, Ro-Rogue…

    -Je ne le crois pas, j’en suis même sur. Détrompa-t-il, tranchant, tout en se rapprochant du bureau du blond qui eut un mouvement de recul.

    -Ro…Rogue, reste là où tu es !

    Un rictus ne sentant pas très bon aux yeux du maitre de Sabertooth fit au contraire rire Lucy :

    -Je ne pensais pas que Sabertooth pouvait avoir ce genre de jeux !

    -Jeux ? Mais ce n’est pas un jeu, Lucy Heartfilia. Je vais réellement finir par le tuer, lui, et sa manie à faire ce qu’il veut ! D’ailleurs, explique-moi la raison de ce bazar, Sting ! S’exclama-t-il d’un ton assez colérique pour faire taire Lucy net et la soumettre à un silence dans le but d’éviter de se prendre de plein fouet le courroux du sombre mage.

    -Et bien, je cherchais le tampon pour Lucy-san… Déclara-t-il, hésitant.

    -Oh, et au vu de sa taille, j’ignore pourquoi le CHERCHER !

    Mais qu’est ce qu’il pouvait l’énerver !! Lucy lui avait fait le même coup précédemment et voila que Rogue s’y mettait ! Mais bon sang ! C’est pas parce qu’un truc est grand qu’on peut le trouver tout de suite à tout les coups ! Quoique…

    -Aurais-tu encore mis le bazar sur le rangement que j’ai fait la semaine dernière ? Ajouta le dragon slayer de l’ombre, appuyant bien sur les mots d’une voix vibrante.

    Sting se raidit, c’était mauvais pour lui, vraiment très mauvais… Il se permit un regard aux alentours, recherchant discrètement une issue de secours qu’il ne fut pas en mesure de trouver… Jusqu’à qu’il offrit un regard à la fenêtre grande ouverte à ses arrières qui lui fit esquisser un sourire carnassier.

    -Non, bien sur que non, Rogue… J’ai fait très attention…

    Les deux protagonistes virent la manœuvre trop tard, il enjamba la fenêtre et entreprit une course effrénée en criant qu’il avait quelque chose à faire en bon prétexte. Rogue eut un air blasé en regardant le blond s’enfuir de la fenêtre, puis d’un soupir désespéré, offrit un regard à Lucy qui les regardait, assez amusé malgré l’impassibilité qu’elle voulait faire paraitre… Mais qui pouvait l’en blâmer ? Il n’était pas commun de voir Sting fuir face à un danger ! Qui plus est son propre partenaire ! Elle se promit d’ailleurs d’éviter de mettre l’ébène en colère… De préférence hein.

    -Bon. Je vais mettre la marque à sa place. Quelle couleur ?

    Elle refléchit rapidement, une envie soudaine caractérisant on-ne-savait quelle lubie lui fit exprimer une couleur bien étrange :

    -Gris !

    Il haussa un sourcil, s’attendant nullement à une couleur si sombre venant de la jeune femme qui avait de bonnes lubies à se vêtir… Un peu flashy.

    -Gris ?

    -Oui ! Mélange de blanc et de noir quoi, vu que j’arrivais pas à me décider entres ses deux-là ! Mais les doubles couleurs sont impossible alors…

    Rogue eut un sourire rare, tel quelqu’un de particulièrement amusé et narquois, faisant sonner l’alarme dans la tête de la blonde : Ca sentait mauvais !

    Il sortit alors des couleurs de tampons, toutes différentes et monocolore. Ce fut alors quand elle aperçut des bicolores qu’elle eut une moue surprise alors que Rogue commença, un ton empreint d’une certaine fierté.

    -Grace à MOI, Sabertooth est devenue la seule guilde capable de produire des marques magiques bicolores ! Après tout, autant prouver qu’on est vraiment les meilleurs ! Donc Blanc et noir c’est ça ? Si je puis me permettre, pourquoi ?

    Elle fut dans un premier temps limite traumatisé, ne s’attendant réellement pas venant du calme et tempéré dragon slayer de l’ombre de telles réactions de passionné, ni même soupçonnant qu’il avait tout comme sa guilde, une fierté un peu mal placé. D’un second temps, elle sourit, laissant apparaitre une moue toujours intrigué à Rogue :

    -Le noir et le blanc sont la représentation du pouvoir du purgatoire. En faites, c’est censé être le gris mais noir et blanc sont un mélange de cette couleur donc je préfére adopter cet entre-deux.

    -Tout simplement à cause de ta magie ? S’exclama-t-il surpris.

    -Quelle réaction étonnante venant de quelqu’un ayant suivi ce même raisonnement…

    Il rougit très très légèrement, en effet, Sting et lui avait adopté leur couleur de magie, n’ayant pas d’attaches autre que celle-ci.

    -Mais j’avoue que j’ai une raison supplémentaire.

    Il lui relança un regard, intéressé malgré son air incrédule et aux attraits un peu las. Captant son regard écarlate, elle détourna les yeux et n’osa pas avouer :

    -Non, non, laisse tomber.

    Nullement persistant et têtu, il se contenta de légèrement hausser un sourcil alors qu’elle se rapprochait, une moue un peu gênée fleurissante sur son visage. Il décida de changer de sujet :

    -Où ?

    Elle tendit sa main, précédemment accueillant la marque fière et mystérieuse de Fairy Tail.

    -Ici.

    -Tu es sur ?

    -Totalement.

    Il ferma les yeux et sourit légèrement, aucune chance qu’elle retourne à Fairy Tail ou qu’elle soit une espionne comme il l’avait soupçonné au tout début. Elle avait un trop grand sens de l’honneur pour décider de ‘’recouvrir’’ réellement l’ancien motif de son appartenance à la guilde de Magnolia de mauvais gré.

    -Bien.

    Appliquant le tampon, il put voir une légère grimace s’affichait sur son visage calme mais aucun son ne sortit de sa bouche. Elle prenait sur elle et c’était tout aussi bien, il détestait toutes les personnes qui était incapable de voiler un temps soit peu leur douleur, c’était un genre agaçant à ses yeux. Mais il compatissait, il était vrai que l’apostement d’une marque était assez douloureuse et outre la fierté, c’était une raison supplémentaire pour ne pas quitter sa guilde pour une autre, petit moment difficile pour chaque mage. Enfin mis à part les guildes clandestines, qui pense qu’une marque sans magie et équivalente à une autre du cas contraire. Ce qui est loin d’être le cas.

    Une fois l’opération déroulée avec succès, elle admira sa marque bicolore blanche/noire, un sourire aux lèvres, elle se sentait bien moins vide que précédemment et tout ne faisait que commencer. 

    -Tu devrais aller faire connaissance avec les autres, ils sont impatients de te parler.

    -Ah, oui, je vais y aller ! Tu ne viens pas ?

    Il soupira, las.

    -Non, je dois encore ranger le bordel de Sting.

    Il souligna sa réplique d’un regard effrayant et un frisson désagréable pris possession de sa colonne vertébrale. Vraiment, elle préférerait manger tout les exceed qu’elle connaissait qu’être à la place de Sting à cet instant. Et vraiment, elle ferait de son mieux pour n’énerver jamais le grand Rogue. JAMAIS.

    Elle s’apprêta à quitter la pièce, peu rassurée par la colère pensante de l’ébène lorsqu’elle entra en collision avec un exceed (tiens, ça lui rappelait sa petite pensée à l’idée de le manger…), déguisé d’un costume de grenouille rose bonbon et d’un pelage émeraude, qui s’excusa :

    -Pardon ! Frosh n’avait pas vu la dame ! Frosh est très désolé !

    Elle sourit, attendrie, sa bouille d’amour la faisait chavirer toute éveillée, et elle s’enquit de rassurer :

    -Ne t’en fait pas, c’est moi qui n‘est pas fais attention (elle s’accroupit devant lui). Je ne t’ai pas fait mal au moins ?

    Frosh fut agréablement étonné que la blonde soit si prévenante, n’ayant pas du tout l’habitude d’une affection en dehors de celle de son maitre adoré.

    -Non ! Frosh va très bien !! Frosh n’a rien ! (il aperçut la marque de Saber à la main de la blonde) Tu es une nouvelle ?

    -Oui ! Je suis Lucy ! Enchantée Frosh !

    -Je suis content ! Lucy-san est très gentille avec Frosh ! Lucy-san sait faire des crêpes aussi ?!

    Elle le regarda, un peu surprise de la tournure de sa conversation avec la boule de poils, et répondit :

    -Heu… Oui, tu voudras que je t’en fasse un jour ?

    -Oui ! Oui ! Frosh aimerait beaucoup !! Frosh adore les crêpes, presque plus que Rogue !

    -Hey… Soupira Rogue derrière Lucy en soupirant tandis que Frosh pâlit.

    -Ce-ce n’est pas ce que Frosh voulais dire !  Frosh t’aime beaucoup plus que les crêpes ! S’exclama-t-il en fonçant vers son maitre, qui lui caressa la tête affectueusement, tout en souriant légèrement, Lucy songea avec émotion qu’il était véritablement rare de voir de si doux sourire sur le visage du sombre, d’ailleurs, c’était la première fois qu’elle le voyait, et elle devait avouer qu’il était très mignon… Et une claque mentale, une ! Nan mais déjà à trouver les gens beaux alors qu’à peine arrivé ! Bon, fallait quand même l’avouer, les gars de Sabertooth n’avait rien à envié à ceux de son ancienne guilde, surtout les dragons jumeaux… Secouant la tête avec frénésie devant ses pensées totalement hors-sujet, elle les salua et sortit, et sa nouvelle ouïe surdéveloppé réussirent à percevoir une parole inattendue et plaisante :

    -Merci. Pour Frosh.

    Tout de même, se faire remercier pour une telle normalité lui semblait assez surprenant, elle songea avec un peu de tristesse à la douloureuse vie que devait avoir un être aussi faible que Frosh dans une guilde aussi puissante. Elle pouvait comprendre, et cela semblait réellement très triste. C’était l’attrait de Sabertooth qu’elle avait toujours détesté mais qu’elle ne pourrait blâmer : après tout, c’était ce qui faisait sa puissance destructrice. Peut être tentera-t-elle de changer un peu cette moralité digne de la loi de la jungle. Elle sourit à la comparaison.

    Arrivant dans l’hall principal de la guilde géante, elle prit soin d’observer un peu le décor qu’elle n’avait même pas pris la peine d’observer précédemment, l’intérieur était plutôt coloré : contrastant finement avec les couleurs sombres du couloir qu’elle avait pris plus tôt, l’hall était composé de larges tapis royaux rouges aux bordures dorés surplombé de table et les chaises/fauteuils bien moins clichés qui s’accordait parfaitement avec la tenture, le tableau d’affiche de mission élégamment décorée avec des affiches mises en valeurs, les quêtes de rangs S prenant une petite place pourtant impossible à rater, affichant deux ou trois missions qui semblait déjà de loin assez complexe. Deux bars étaient disposés à l’Est, au Nord et à l’Ouest de la pièce, deux barmaids qui semblait être des jumelles malgré leur disposition de cheveux différentes (double couette haute pour l’une ; queue de cheval pour l’autre) a droite et a gauche et un barman au Nord, tout a fait séduisant. Lucy trouva cette tendance intéressante et amusante. Il y avait également de grands lustres au plafond disposés ici et là de manière pragmatique, cependant, elle ne put pas pousser plus loin son étude de la salle divine, car repérée par Rufus et Orga.

    -Oh ! La nouvelle !

    -Je me souviens. Sa magie est très puissante.

    Ils se dirigérent à démarche propre à eux vers elle et commencèrent à parler.

    -Alors, Sabertooth te plait ? C’est bien mieux que Fairy Tail n’est ce pas ?

    -Je ne m’en suis pas encore fait une idée ! S’exclama-t-elle, amusé par le ton de son interlocuteur.

    -Et bien tu verras qu’on s’y fait plutôt bien ! On est pas si différent de Fairy Tail tu sais, enfin, mis à part qu’on est pas aussi immature et pas aussi coincé… Et notre complexe de puissance aussi !

    -J’imagine bien ! Et puis, Fairy Tail n’est pas du tout comme ici je trouve ! Déclara-t-elle, secouant ses mains devant elle en signe de désapprobation face à la comparaison, tout en constatant que le god slayer semblait extravertie et plutôt sympa, ce qu’elle aurait eu dû mal à assimiler avant.

    -Je me souviens, cette guilde est bien trop naïve. Mais je respecte leurs idéaux.

    -Tu sais, derrière l’innocence se cache les vices…

    Orga éclata de rire :

    -Wow ! Quelle superbe définition de ton ancienne guilde ! C’est plutôt mesquin ce que tu nous dis là !

    -Je ne l’ai pas quitté pour rien ! S’exclama-t-elle, esquissant un clin d’œil furtif.

    -Je m’en doute bien ! Sourit-t-il, amusé par la blonde.

    -Je me souviens… Oui, tu portes  les nouvelles sortes de marques. Souligna Rufus, un sourire s’étirant sur son visage tandis que son regard s’attardait sur la main de la blond, où tronait la marque bicolore.

    Est-ce qu’il disait « je me souviens » à toutes les phrases ? Se demanda bien malgré elle la blonde sans répondre, se contentant d’hocher la tête en signe d’approbation tout en lui rendant son sourire.

    -Hey. Orga ! Rufus ! Ca vous tente une mission ?

    -Ouais ! J’arrive !

    -Vous me laisserez bien la récompense ? Demanda malicieusement la mousquetaire en suivant son camarade vers Dogenbalt, un mage assez puissant qu’elle ne connaissait que pas la présentation qu’il avait fait après son combat contre Orga.

    -Tu peux rêver ! Répondirent-t-ils à l’unisson tandis que Rufus rit légèrement.

    -A plus tard, Lucy-san ! S’exclama le god slayer, alors que Rufus lui fit un signe de main.

    De nouveau seule, elle se posa sur un siège adjacent au comptoir du Nord où le séduisant barman aux cheveux argenté lui demanda si elle voulait quelque chose, elle s’empressa de demander de l’eau plate, et observa sa nouvelle guilde. Finalement, elle semblait plutôt joyeuse, elle se doutait que Sting comme nouveau maitre y était pour quelque chose, mais l’ambiance malgré que bien moins surexcité que Fairy Tail était plaisante et elle espérait s’y faire de bons souvenirs. Le seul hic, maintenant, avec Sabertooth était que les membres se devaient d’être puissants. Véritablement, elle essaierait un jour de changer ça… Elle avait maintenant le potentiel pour s’imposer non ?

    Elle sourit à sa bêtise, non, elle avait quand même du chemin à faire.

    Elle se leva, et s’avança vers la sortie, elle devait récupérer ses affaires à Akalifa maintenant, qu’elle avait bien évidemment eu l’intelligence de ne pas prendre. Mais quand elle ouvrit la porte, elle rencontra un Sting un peu essoufflé qui pensait s’être éclipsé assez longtemps pour éviter le courroux dément de son ami, à al vue de la blonde, il s’exclama :

    -Tu t’en vas déjà ? Tu es a peiner resté une heure !

    Oula… Les mages de Sabertooth étaient en faites des gens  qui aimait se prélasser toute une journée à leur QG ? Super bon à savoir, tiens !

    -Oui, je dois aller retrouver mes p’tites affaires à Akalifa. Je reviens vite.

    -Tes affaires ? T’en fait pas pour ça ! (il eut un sourire inquiétant) On les as déjà déménagé ?

    Ce sourire à la Sting, qui malgré qu’irrésistible, restait terriblement louche, lui fit froncer les sourcils :

    -Déménagé ? Où ?

    -Chez Rogue et moi, bien sur ! Sourit-t-il d’un sourire faussement innocent dont il avait le secret.

    La blonde crut tomber de haut.

    -… Tu es sérieux ?!

    -On ne peut plus ! Tu veux voir ?

    -Tu ne m’as même pas demandé mon avis !

    -Pour l’instant, tu n’as pas d’appartements ici non ? Et je t’ai pas envoyé de missions ce mois-ci donc tu dois être fauché !

    Elle ne dit rien et détourna la tête, gênée, en effet, comme pour lui mettre la pression Sting avait malencontreusement ‘’oublier’’ la jeune femme blonde et n’avait pas donné de missions à celle-ci, qui était fauché et vraiment.

    -Ok… j’accepte le deal… Mais dès que possible, je trouverais un appart’ !

    Victorieux, Sting sourit de sa manière si particulière et partit prévenir Rogue. Et l’on put entendre de loin le cri de Sting et un tremblement de terre, surement causé par le noir mage qui n’avait pas calmé ses nerfs.

    Vraiment, Sabertooth promettait d’être une guilde très marrante !

     

     

    Fin, chapitre 2

     

    Ce chapitre, entièrement consacré à l’arrivée à Sabertooth de Lucy, doit peut être vous laisser sur votre faim… Mais ne vous inquiétez pas! La suite dans une semaine, et c’est parti pour notre histoire ! En espérant que ce chapitre un peu lent ne vous aura pas dissuadé de lire la suite ! 


    2 commentaires
  • Chapitre 1 : Nouveau Départ

     

    Une pensée, un long soupir, une envie de sang. Un cruel songe l'ayant fait violemment ouvrir les paupières d'une humeur maussade. Les yeux chocolat la caractérisant si bien prirent le temps d'observer les alentours. Son vieil appartement, qu'elle voyait pour une dernière fois, fut sa vue dominante. Prestement, elle rejeta les couvertures pour se préparer, prenant une douche froide rapide lui mettant les idées aux claires et refermant rapidement les boucles de sa valise, tenant ses affaires les plus chères seulement, puis quitta la pièce en laissant les clés sur le bureau maintenant vierge de toute chose. 


    La rue bercée dans le voile du soleil matinal était abandonné de toute vie. Le visage fermé, elle se contenta de suivre un chemin bien précis, trainant sa valise derrière elle sans effort. La première chose qu'elle devait faire était bien le plus important: s'entraîner, et ainsi pouvoir rivaliser avec ses nouveaux ennemis et anciens camarades qui lui avait fait connaître le bonheur constant jusqu'à ce jour qui scella son destin maudit. 
    En se dirigeant vers son but, elle passa devant les portes de la guilde, à laquelle elle n'offrit qu'un regard en espérant que plus tard, elle n'aurait plus de regrets de cette fin insoupçonnée à l'injustice inouïe. Elle arriva donc a la gare, demandant un ticket vers Akalifa, décidant de s'installer quelques temps dans la ville où son père avait rendu son dernier souffle, et également pour s'entraîner dans les larges forêts environnantes, elle deviendrait plus forte, une promesse muette au serment inaltérable, pour ensuite rejoindre une nouvelle guilde et s'opposer aux fautifs de ses espoirs déçus. Elle entra dans le train, un air absent tandis qu'elle cala sa main au rebord de la fenêtre pour regarder le paysage qui finit par défiler devant ses yeux.

    Bientôt, le temps passa, elle eut un soupir d'impatience devant le long voyage et le nombre incalculable d'arrêt de station, mais elle finit par arriver à son grand soulagement. Après une réflexion évidente, elle décida de faire un tour sur la tombe de son défunt parent avant de cherché un nouvel appartement.

    Arrêtant sa marche près d'un fleuriste, elle acheta quelques roses bleues et mauves* et s'y rendit, songeant à son vieux remord de n'avoir pu s'expliquer avec lui et a ses larmes de souffrance face a cette fatalité. Elle traversa le calme cimetière fleurie et entretenue et s'arrêta sur la tombe de son père, observant l'inscription qui trônait sur sa pierre tombale et souriant tristement devant les fleurs fanés qu'elle avait amené quelques semaines auparavant. Elle les balaya d'un geste rapide puis posa son frais bouquet, s’accroupissant en s'autorisant une prière pour son bien-être, elle n'était pas croyante mais elle ne pouvait s'empêcher de souhaiter que sa vraie famille, là-haut, vivent un meilleur avenir que celui qu'ils avaient eu la malchance d'avoir ici-bas. 


    Elle finit par percevoir un bruit de pas souple et une voix plaignante s'exclamer : 

    -Bon sang, quelle plaie cette mission! 
    -Ne te plains pas, la récompense valait le coup...
    -Il aurait ou nous la filer autre part que dans un cimetière paumé! 

    Le détenteur de la voix railleuse porta un regard sur le côté, apercevant la jeune fille blonde se relevant le regardant d'un air impassible. 

    -Cette fille... C'est bien cette constellationniste de Fairy Tail? Commenta son sombre compagnon, accrochant également son regard sur la blonde. 
    -Je crois bien ouais, une fée par ici ca semble impossible! Rigola le premier, arrogant. 
    -Ex-fée. Murmura Lucy de loin, une parole que purent entendre les deux par leur ouïe surdéveloppé. 
    -Hein? 
    -Je ne suis plus une fée. Fairy Tail est un mauvais souvenir. Mais que vaut la présence de Sabertooth ici, Sting Eucliffe et Rogue Cheney? Demanda-t-elle, le regard sombre et le sourire narquois au visage. 
    -Je vois... Tu veux venir à Sabertooth? Demanda alors Sting.

    Une seconde... Puis deux... Et Rogue et Lucy crièrent de surprise en même temps tandis que le blond éclata de rire. 

    -Sting! Tu es sérieux?! 
    -Peur être bien oui! Elle vient bien de dire que Fairy Tail était un mauvais souvenir non? 
    -Tu ne connais même pas mon histoire et tu arrives à prendre ce genre de décisions? Dit-t-elle, sans prendre la peine de cacher sa surprise. 
    -C'est vrai, ca te tente d'en discuter, Lucy-San? Sourit d'un air aguicheur le blond en la détaillant

    Elle pesa le pour et le contre, il était vrai que Sabertooth était le principal rival de Fairy Tail et la seule ne traitant d'aucune amitié avec, mais d'un autre côté elle n'était pas sur que sa puissance actuelle ne lui vaudrait pas hostilité dans cette guilde idéale de force. Mais il lui suffisait donc juste de devenir plus forte.... Elle sourit et répondit : 

    -Je veux bien en discuter oui. Mais pas de la façon dont tu aimerais par contre. 

    Il lui offrit un regard amusé devant le refus clair de son sous entendu et  la rejoignit pour l'amener jusqu'à un café pour discuter tranquillement. Tandis qu'il menait la marche, la blonde et le sombre mage restait en retrait: 


    -Vos exceed ne sont pas avec vous? 
    -Non, on les a laissé à la guilde… (Après une pause de quelques secondes) Dis moi, Fairy Tail n’ était pas la guilde idéale? Je ne comprends pas.
    -Ce n’est qu'une façade au fond. Je l'ai découvert hier. Une utopie. Une illusion de famille. Expliqua-t-elle, tranchante. 

    Rogue lui offrit un regard incrédule, cachant son étonnement, alors que Sting s'exclama qu'ils étaient arrivés. Entrant a l'intérieur, elle jeta un regard au lieu et ce qui la frappa plus que le confort fut la tenue séductrice des serveuses et en s’installant tout en prenant garde que sa valise ne gêne personne, elle ne put s'empêcher de traduire sa pensée en parole : 

    -Je me demande bien pourquoi ca ne me surprend pas de toi... 

    Le blond sourit d'un air faussement innocent, laissant voir la blancheur de ses dents et ses canines aiguisé: 

    -Je ne vois vraiment pas de quoi tu parles. 
    -Nous ne sommes pas la pour commenter les ... Passions de Sting. 

    Le dit sourit devant le "passion" en regardant son coéquipier et finit par porter un regard intéressé à Lucy qui leur conta sa mésaventure, n'oubliant aucuns détails, suivies de près par les dragons jumeaux. 
    A la fin de son récit,  la réaction du blond la surprit : frappant la table d'un air rageur, il s'exclama, le sérieux au visage.


    -Après ça, ils viennent nous faire la morale sur leur amitié et leur force des sentiments? Laisse-moi rire! 
    -Calme toi, Sting (se tournant vers la blonde) Ne t'en fait pas, il est juste attache aux idéaux de Natsu même s’il dit le contraire d'où cette réaction... Violente. Il est simplement déçu.

    Elle tourna son regard alors vers la fenêtre, observant l'horizon, absence toujours déplorable sur son visage clos. 

    -Le verdict? Murmura-t-elle au bout de quelques minutes de silence. 

    Sting parut surpris devant la déclaration mais se reprit devant le triste visage de la blonde, qui souffrait toujours de sa séparation avec sa guilde. Il se permit un sourire arrogant.

    -Quelle question? Tu rejoins les rangs de Sabertooth! 

    Rogue sourit d'une manière entendue tandis que Lucy leur offrit un regard tout aussi étonné qu'auparavant. Les dragons jumeaux n'étaient pas si cruels au fond, ils l’accueillaient à bras ouvert, la croyait réellement et était d'une présence agréable si on en oubliait Sting et son esprit mal tourné parfois et le sceptisme permanent du sombre dragon slayer. Et dire qu’elle s’en était fait une mauvaise idée par la haine de son meilleur ami à leur égard, ne cherchant jamais plus loin. Elle se sentait amère à cette pensée, lorsqu'un détail interpella son cerveau : 

    -Mais, votre maître de guilde sera d'accord? 

    Sting lui offrit un sourire amusé. 

    -Je peux t'assurer que oui, puisqu'il est en face de toi. 

    Lucu écarquilla les yeux de stupeur et il éclata de rire. Ils se mirent alors à discuter tranquillement, comme des amis de longues dates malgré le peu de participation de Rogue et de certaines mauvaises blague et perversité de Sting que s'empressait de contrer Lucy de sa repartie, au plus grand divertissement du blond. 


    -Tu rentres avec nous à Sabertooth? 
    -J'allais presque oublier! S'exclama-t-elle devant la demande. 
    -Quoi? 
    -6 mois. 
    -Hein? 
    -Je rejoindrais dans 6 mois. 

    Les deux parurent étonnés: 

    -Pourquoi?! 
    -Je veux avoir la force requise. 

    Ils sourirent, unanime, puis d'un hochement de tête synchro, Sting sortit sa lacrima de communication: 

    -Gardons contact alors! 

    Lui rendant son sourire, la blonde sortit la sienne en acquiesçant, ravie. 

    ***

    Elle observait de nouveau les bandits K.O., un sourire satisfait au visage. Cela faisait trois mois qu’elle s’était laissé aller à un intensif entrainement en se laissant comme seul répit quelques heures de sommeil et des repas équilibré à fréquence régulière. Ses compétences de constellationiste avait terriblement accrue, ses capacités ayant évolué avec rapidité grâce à l’aide de ses esprits et une assistance bien particulière et interdite en temps normal du célèbre roi des esprits, qu’elle aimait nommer « Vieux moustachu » par terme d’affection. Suite à ses conseils et à sa persévérance, elle avait su apprendre des techniques que personne n’avait jamais assimilé et n’avait pas non plus raté des sorts qu’elle n’aurait jamais soupçonné pouvoir exister. En terme de magie, elle était également arrivé à un stade supérieur et se faisait faible seulement par quelques abus de ses nouvelles capacités. Elle avait encore de l’entrainement avant de pouvoir être au meilleur de sa magie, cependant pouvait aisément se considérer comme une constellationiste très puissante. Elle avouait cependant qu’elle était assez fatiguée de tant de travail, mais elle avait remarqué qu’avec beaucoup de ce même travail, elle pouvait en peu de temps devenir forte, et elle s’en était languie de plaisir. Elle ne pouvait pas nier que Sting et Rogue ne l’avait pas aidé non plus : ils lui envoyaient des missions à difficulté moyenne deux fois par mois, histoire qu’elle puisse payer son loyer sans problème et vivre sans besoins primordiales ; d’ailleurs, elle faisait à ce moment précis une mission consistant à arrêter des voleurs de bijoux de riches bourgeois, elle était partie entre-temps les restituer et empoché sa récompense plaisante auprès du client.

    Ainsi, elle avait décidé de continuer son entrainement dans une montagne environnante, assez éloigné d’Akalifa tout de même, ce qui en terme de prudence, laisser à désirer. Elle avait cependant confiance et avait déjà bien assez ravagé les contrées proches de la ville pour y rester plus longtemps.

    Avant cela, elle s’autorisa un peu de répit, laissant son regard observait le ciel azur et l’horizon coloré tout autant que ses oreilles percevait les doux chants de la nature, et elle finit par s’endormir pour une bonne petite sieste  qu’elle n’aurait pu se refuser. Le réveil fut en revanche plus douloureux que de simples bruissement de feuilles et roucoulement d’oiseaux : une masse importante de vent balaya les alentours tandis qu’une silhouette imposante couvrait toute la splendeur du paysage, arrivant à toute vitesse telle une masse lancé à l’aveuglette. Lucy se leva sans trop de difficulté, luttant cependant contre l’air enragé, et porta une main à son trousseau par reflexe précautionneux, une fois la masse distincte, elle écarquilla les yeux, une surprise évidente et tellement prévisible par la vue imposante… D’une femme auc cheveux noires et gris.

    -Qu’est ce que-- ?!...

    -Salut, ma chère !

    Toujours pas remise de sa stupeur, la jeune femme, qui avait semblé géante auparavant, fronça les sourcils et continua :

    -Bah quoi, ma petite dragon slayer ?

    -Dra…. Non mais vous êtes sérieuse ? Je suis une constellationiste.

    -Attend voir, Jude Heartfilia ne t’a pas restitué ta mémoire ?

    -Mémoire ?

    -Je me disais aussi que c’était bizarre que je me sente attiré vers toi ! Ton passé a été modifié, il est temps de te le rendre. Il doit être mort avant d’avoir pu…

    Lucy repensa étrangement au fait que ses sept ans de cadeaux pouvait caractériser un rachat pour son vol de mémoire (qu’elle venait juste d’apprendre), mais secoua la tête, reportant son attention à la sublime jeune femme qui s’approchait d’elle.

    -Je… Je ne vois pas de quoi vous parlez…

    -Ne t’en fait pas, une fois réveillée, tout te semblera plus claire.

    Elle perdit connaissance sous ces mots, n’ayant pas remarqué la main derrière son cou cause de son évanouissement, et avant de sombrer pour de bon, crut voir la masse en question devenir bien plus imposante, tel la masse d’un dragon.

    Lorsqu’elle émergea de nouveau, un environnement égal à celui d’avant son repos avait retrouvé place, seulement, ses pensées étaient différentes. L’esprit bien plus clairvoyant qu’auparavant, accueillant des souvenirs oubliés qu’elle ne saurait expliquer dans l’immédiat, elle sourit, voyant un flux de magie mélangé de noir et blanc sortir de sa main lorsqu’invoquant. Elle songea aux incroyables expériences qu’elle avait vécu depuis qu’elle avait quitté Fairy Tail, pas si incroyable que ça dans le monde loufoque d’Hearthland au fond. Elle n’était plus une simple constellationiste… Elle était également un dragon slayer. Celle du Purgatoire.

    Ce fut ainsi que les trois derniers mois toujours plus chargé par une nouvelle arrivée de magie, elle s’était entrainée, laissant la puissance grandir en elle tandis que son délai d’arrivée à Sabertooth se rapprochait dangereusement… Pour enfin arrivé à son terme…

     

    Fin, chapitre 1

    *(language des fleurs : les Roses bleues signifie la patience et l’espoir ; les roses mauves signifie chagrin et nostalgie)

    Je pense que les étapes de son entrainement seront expliqués petit à petit au long de l’histoire : vous l’aurez compris, ce passage de l’histoire n’est pas l’important, posant simplement la situation ( et peut être que la rapidité a rendu les choses assez invraisemblables ><), les choses sérieuses devraient commencer d’ici à deux/ trois chapitres. Avec réellement de quoi vous divertir ;) ! A bientôt !


    9 commentaires
  • PROLOGUE

    Une seule chose. Une unique chose m'avait semblé impossible. J'étais certaine, sans l’once d'un doute, que cette chose, qu’un tel événement n'aurait jamais pu se produire, même dans mes cauchemars les plus douloureux... Que l'éternité n'avait pas meilleur sens que mon avenir avec cette chose. Une chose si stable et qui au fond, ne restait qu'une illusion d'un monde parfait qui n'avait jamais réellement pu exister. 
    Le regard lointain, elle offrit ses orbes absents vers l'horizon qui lui semblait incolore. Elle n'avait qu'une envie, de délaisser son cœur meurtrie dans l'eau glacé qui saurait lui faire oublier son ressenti. Une chose s’était passé, elle aurait été sans possibilité de le prédire, d'imaginer ne serait ce qu'elle puisse arriver. Mais pour comprendre cela, il fallait revenir quelques heures plus tôt ou le temps ne lui semblait pas encore inutilement cruel : 


    Un simple rayon de soleil pour me réveiller d'un sommeil doucereux, un fin sourire s'étirant doucement sur mon visage semi-éveillé. Je ne savais pas encore qu'en franchissant les portes de mon paradis, je rencontrerais l'enfer, qui m'ensevelirait dans une perfide douleur... Si sommeil aurait pu me garder plus longtemps, aurait-t-il pu annuler ma fin? 
    Seulement, j'ignorais encore tout... Encore et encore... Je ne pouvais pas le deviner... J'y étais allé, le sourire aux lèvres, la démarche dansante. Je les avais traversé, ses portes géantes, et tout s’était écroulé... 
    Le sourire que tous arboraient disparaissant d'un geste sec. Un flot de regard assombri par de négatifs sentiment; une hostilité déroutante qui m'avait prise de court et fait reculer d'un pas tout en modifiant ma joie en incompréhension.

     
    -Lucy. 

    L'entente de mon prénom ne m'avait jamais semble aussi dure, si douloureuse, si tueuse. Je tournais ma tête lentement vers l’appellateur, le regard perdu. 


    -Disparais. 

    J’écarquillai les yeux devant ce simple mot comprenant une haine sans égale dont je n'aurais su déceler la raison et que je n’aurais su comprendre tel une blague de mauvais gout.


    -Po... Pourquoi, Erza...? Avais-je articulé péniblement, la gorge sèche et la voix enrouée par un haut-les-cœurs vif. 

    -Ne fait pas l'ignorante! S'écria une voix, d'un timbre familièrement douloureuse, brisant la tension de la pièce lourdement silencieuse.


    -On nous a tout raconté. 
    -Mais... De quoi parlez-vous? Natsu.. Grey... 

    -Lucy. Arrête de mentir. Nous pouvons te pardonner si tu avoues la vérité... Et que tu nous expliques la raison...

    -Mais quelle vérité enfin?!? 

    -Voila ce que tu as fait! Avait crié Mirajane, les larmes coulant abondamment sur ses joues frêles. 


    Elle laissa voir une image claire d'une jeune femme endormie aux multiples hématomes, qui n'était autre que Lisanna.  Mon air assombri laissa des murmures parcourir l'assistance. 


    -Qui a fait ça ?... 

    -Qui ?! Tu vas me dire que tu ne sais pas ?!!

     
    -Savoir quoi ? 

    -Tu es celle qui a fait ça ! Nous le savons tous !

     

    -Hein ?! Mais je n’ai rien fait du tout ! J’étais parti en mission solo ! Vous pouvez demander à Loki ! Je vous l’avais même dit et vous m’aviez encouragé !

     

    -On sait que tu nous as menti ! Lisanna elle-même a dit que c’était ta faute !

     

    -Mais c’est faux ! Elle a dû raconter un mensonge !

     

    -Lisanna ne ferait jamais ça !

     

     -Mais moi non plus! 

    -La ferme! Tu nous as bien eu avec tes sourires! 

    -Erza ! Ce n’est que la vérité !

     

    -J'aimerais te croire... Mais je ne peux pas. Je connais plus Lisana que toi... Et je sais que ce n’est pas possible de sa part, alors que parfois, tu peux être violente.

     

    « Et c’était elle qui disait ça ?! Pensa la blonde, l’air injuste »


    -Lucy, nous avons pu lui en parler, et si elle te pardonne, nous te pardonnerons tous. Sa seule condition est que tu assumes haut et fort tes actes. 

    -Mais je vous dis que ce n’est pas vrai! Je ne l’ai pas attaqué! 

    -Lucy, ca ne t'avance a rien!


    -Je refuse de déclarer des foutaises!  

    -Lucy, si tu ne prends pas la responsabilité de tes actions déjà bien discutable, tu diras Adieu à Fairy Tail! S’était exclamé la voix haute et fortement effrayante de Makarof, accueillant sa déclaration d'un lourd silence abasourdi, ce serait la première fois que Makarof virerait quelqu'un de la guilde après son fils, et cette idée n'avait effleuré l'esprit de personne. 


    Je l’affrontai du regard et conclut, l'ombre de mes mèches blondes voilant mon regard effrayant. 

    -C'est ca la famille?... Cherche-t-on au moins à me croire un minimum? A me laisser le bénéfice du doute ?... Ou est la confiance que vous rabâchez si souvent?... Ou est la famille ?


    Elle releva la tête, voyant que sa déclaration n’accueilli rien qu’une plus forte tension dans la pièce, puis plongea un regard dans son maitre de guilde qui ne deviendrait bientôt qu'un souvenir. 


    -Je quitte Fairy Tail. Je n'assumerais jamais un mensonge. 

    Tous eurent le souffle coupé, certains ne disait rien, incrédule, tout en laissant lire sur leur visage que cela valait mieux, on put jusqu'à distinguer des "Et puis, c'est sa faute pour Phantom Lord..." "Elle est si nulle et elle n’est qu'une source a problème, ca vaut mieux pour tous" ... 


    Ses amis ne dirent rien, malgré que Grey et Natsu affichaient une moue un peu dérouté par cette tournure. 
    J'avais observé la guilde murmurante et avait activé la magie de ma fin en tant que fée. Il ne me suffisait plus que de traverser de nouveau les portes pour voir ma marque disparaître. 
    Et ce fut ce que je fis. Sans que personne ne daigne me rattraper, ni même me dire un seul mot d’au revoir, tandis qu’une haine sans nom voilait mon regard.

    Fin, prologue  


    votre commentaire