• Chapitre 9

    Chapitre moins long que les précédents mais ouvrant l'histoire vers un nouvel obstacle! Bonne lecture!


     

    Je ne pouvais pas me retenir, je fermais les yeux, la balle se dirigeait droit devant moi tandis que les cris stridents de mes amis faisaient écho dans mes oreilles. Alors que je crus que mes jour allait s'estomper, je ne sentis rien.

    J'ouvris difficilement mes paupières, espérant ne pas tomber sous le corps inanimé d'un de mes proches... 

    Mais rien non plus. L'arme était en fait dirigé très légèrement hors de moi, il visait ce qui se trouvait derrière, alors qu'une vive douleur me brûlait la joue, me laissant surprise. Je ne pris pourtant pas l'audace de porter un mouvement à mon visage et fit volte-face rapidement.

    Je vis Touma s'écrasait au sol plus lourdement, il s'était donc relevé. Je le dévisageai avec éffroi, était-ce moi qui avait...?

    Alors que mes pensées commençaient déjà à s'entrechoquer, la voix rude du vieil homme retentit lourdement :

    -Je vous réserve le même sort si vous ne faites pas ce que je dis!

    Il semblait désespéré, complètement déboussolé. On ne devait pas servir d'otages mais au contraire, être les ravisseurs! Je retins un soupir de frustration, clairement dissuadé par la péripétie qui avait précédé, et passa mes mains derrière ma tête, en signe de soumission et de sans-danger. Tous firent de même. 

    Malgré la douleur bien présente, je patientais silencieusement avec appréhension quant à sa  future réaction, tout en songeant à l'état de mes amis inconscients.

    -Pourquoi êtes vous ici?!

    Le silence lui répondit, chacun d'entres nous n'osant prendre la parole de peur de se faire descendre incognito, il serra son arme plus fermement et la porta une nouvelle fois vers moi, me désignant comme porte parole. 

    -Pour vous rencontrer, répondis-je evasivement.

    Il se braqua violemment, et chargea son arme à nouveau. Mon dieu... Qu'est ce que j'avais encore dit de traumatisant cette fois?

    -On se calme! C'est pour trouver des infos  pour lui sauver la vie, l'vieux! 

    Lysandre et Kentin lancèrent un regard courroucé à Castiel et je me contentais de répondre bien malgré moi d'un automatisme presque effrayant une remarque cinglante :

    -Tu es bien audacieux... Pour une banale sauce tomate qui finirait manger dans les frites toutes normales d'un simple fast-foud.

    -Bordel, Lizzy! Tu te rends compte dans quelle situation on se situe là, maintenant, tout de suite ?!  S'emporta le critiqué.

    -Ouep. Mais de toute façon, s'il ne coopère pas, je finirais morte. Et s'il n'as pas de solutions, je finirais morte. Alors autant mourir avec la noble cause que celle d'avoir fait de l'humour pour détendre l'atmosphère tendu par un toubib armé d'un révolver! Ahhh, Prions pour que je sois marqué dans l'histoire!

    -C'est bon, je crois qu'elle a carrément pété un câble. 

    -Je dirais triangulairement.

    -Garde tes blagues pourris pour toi. Répliqua une nouvelle fois Castiel.

    -Mourir? Pourquoi? S'exclama le médecin, ramenant le sérieux de la situation, Expliquez vous!

    -Ah? Et bien, en gros, vous m'avez soumise a un test basé sur le changement d'apparence, dans le but de modifier les flux de couleurs naturelles de yeux et cheveux. Toute gentille soit cette essai, il engendra malheureusement des conséquences désastreuses et insoupçonné qui rendait peut être la personne doté de yeux et cheveux différents des autres, mais qui la rendait folle sans scrupule. Je suis l'un de ses tests, et étant donné que j'ai était épargné à moitié, je viens ici pour une guérison complète.

    -Clair et précis. (il baissa son arme). Suivez moi.

    il se détendait vraiment facilement ce scietifique! M'enfin, c'était plutôt avantageux quoique j'en dise.

    -Et... Eux? Ajouta Kentin en désignant Armin, Rosalya et Alexy, encore inconscient et dans un état déplorable...

    -Prenez les avec vous.

    Les garçons emportèrent les charges sur leurs rudes épaules et lui emboitèrent le pas. Je titubais légèrement, mes blessures continuant de me faire souffrir, après tout, je restais humaine ! J'avais un mal fou à les suivre mais ils finirent tous par s'arrêter, à mon plus grand soulagement... Devant une étagère rempli de livres. Je remarquai enfin que l'on était entré dans une genre de bibliothèque poussiéreuse. Des tables de bois vieilles trônaient, accompagnés de chaises bancales de même genres, toutes ornés d'un amas de poussière grisâtres voyantes, prouvant que la pièce n'avait pas servi depuis très longtemps (ou bien que le ménage n'y était pas convié). Les étagères hautes de livres s'attardant jusqu'aux plafond étaient abîmés et les livres étaient associés par couleur. 

    Lançant un regard par dessus l'épaule de Lysandre après ma suspicieuse investigation, je pus apercevoir le vieillard s'approchait d'un des livres, qui ne ressemblait à aucun autre et ne semblait pas avoir sa place ici. Mon esprit créatif s'imagina immédiatement qu'il y avait surement un laboratoire qui allait apparaitre sous nos yeux après l'avoir touché, comme dans les vieux films, mais la réalité en fut tout autre. Il se contenta de le saisir et d'aller s'asseoir sur une des chaises qui vacilla légèrement sous son poids. Soupirant de désespoir devant mon imagination brisé, je suivais mes amis qui s'installait autour de la table où s'était posé le scientifique, tous avec une légère hésitation quant à la résistance des dossiers, mais tous finissant aussi par s'y asseoir avec précaution. Pour ma part, je n'hésitais pas, mes membres endoloris et mes lourdes courbatures me parurent soudainement moins douloureuses lorsque je pus sentir le léger confort que me procurait la position assise. 

    -Liz, tu es sur que ça va ? Tu n'en a pas l'air comme ça, quoiqu'un peu, mais je me doute que tu as dû subir beaucoup vu l'état des autres. murmura une voix que je fus surement la seule a avoir perçu.

    Je tournai ma tête vers le victorien, qui m'observait en coin de ses vairons inquiets, me plongeant un peu plus dans la chaise, j'y répondis :

    -C'est ma faute. J'aurais dû être la seule à être dans cet état. Je trouve que je m'en sors plutôt bien.

    -Ne te blame pas, après tout, c'était leur choix. 

    Je ne répondis rien à son dire malgré que touchée et me contenta de l'ignorer en me plongeant dans des pensées sombres. Je finis par porter un regard à Lysandre qui semblait dans la lune également, puis a Castiel, qui lui se tournait le pouces avec son éternel air d'impatient, puis à Kentin, qui patientait avec un regard intense pour le vieil homme, et je finis par délaisser mon regard vers le toubib, qui étudiait méticuleusement le bouquin. Le temps s'écoulait, je finis par détourner mes pensées vers l'impitoyable culpabilité que m'offrait la vue de mes trois camarades inconscients, qui avait été délicatement disposé au sol les uns à cotés des autres. 

    -Lizzy Clive! S'écria soudainement le vieil homme, faisant sursauter chacun d'entres nous.

    -O...Oui? Répondis-je d'une voix aigue, sous le coup de l'émotion. 

    Le vieillard, qui d'ailleurs, avait des cheveux blancs cendrés de légères mèches grises en batailles loin de l'élégance, des lunettes rondes éclatantes et de grand yeux bleuatres, leva son regard ers moi pour les plonger dans mes vairons.

    <<Il me tape sur les nerfs ce vieux à m'regarder comme ça >>

    -Tiens une revenante, vu que je ne te percevais plus, je pensais que tu m'avais enfin laissé. 

    <<-Haha désolé de te décevoir.>>

    -Me décevoir ? Parce que tu as une once de morale?

    <<-Hm, je vois qu'on est d'humeur de chien ! Mais vas falloir calmer ta joie,je ne suis pas monstrueuse du tout!>>

    -Dit celle qui a tué pas mal de gens...

    <<Oh! T'as passé le cap de "c'est ma faute" ?>> Ironisa mon second moi, en m'imitant faussement. (Je peux comprendre que vous pensiez que c'est étrange de se faire imiter par soi-même... Mais nous ne sommes pas pareils!)

    -Faut bien, faut dire que quand on a un tel boulet en soi, on peut que arriver à cette évidence.

    <<Répéte ça ?!>>

    -En plus de ça, t'es sourde ? Répondis-je posément pendant qu'elle se vexait et ruminait. J'en profitai pour la repousser le plus loin possible dans mes pensées, histoire d'être tranquille.

    Tout le monde me regardait tandis que je reprenais pied sur terre.

    -Heu... J'ai fait quelque chose de mal? Articulais-je, timide devant tant d'attention.

    -Tu viens juste de clasher ton ami imaginaire, à part ça... Répondis le rebelle ketchup, avec son éternel sourire narquois scotché aux lèvres.

    J'écarquillait les yeux de stupeur et mis ma main instinctivement sur ma bouche, ommetant :

    -Attendez... Vous m'avez entendu?

    -Heu... Il semblerait. S'ensuit Lysandre, un peu abasourdi.

    "Mais j'aurais vraiment cru parler par pensées comme d'habitude à ce moment là!" Songeais-je alors avec colère.

    -Bah on dirait que non.... Surenchérit Lysandre, tout aussi surpris par mes réactions.

    -Mais sérieusement... Vous lisez dans ma tête ou quoi?! Répliquais-je, perdant patience.

    -Non, tu dis juste tout à voix haute! S'exclama Castiel.

    -Mais...

    <<-J crois que c'est peut être l'effet secondaire de ce qui s'est passé tout à l'heure. D'ailleurs, souviens toi, lorsque j'étais à ta palce, je ne pouvais pas penser non plus. Il en est de même pour toi.>>

    -ET C'EST QUE MAINTENANT QUE TU ME LE DIS?! M'écriais-je en me levant, puis, devant les regard ahuris de tous, je me laissa tomber sur la chaise qui craqua légèrement, et croisa les bras, tout en me massant les tempes de mon pouce et de mon index, signe distinct de colère et d'exaspération. 

    -Bon, au lieu de me regarder comme si j'avais pété un plomb (ce qui n'est pas totalement infondé), sachez que je viens d'apprendre de l'intelligente serial killer en moi que je ne peux plus penser! Du tout!

    <<-Je sais, je suis intelligente!>>

    -C'était de l'ironie, espèce d'idiote!

    -Je... Je vois. S'exclama pour la première fois Kentin, hésitant, bon et bien on va peut être devoir s'habituer aux jurons de Lizzy sans pouvoir entendre l'autre ce qui fera légèrement bizarre mais ça ira.

    -Je suis contente de ta sollicitude. Soutenais-je ironiquement.

    -Mais de rien! Renchérit-t-il d'un coup d'oeil ravageur.

    Je détournai le regard pour ne pas rougir, mais cela sembla le décevoir, je n'y fis pas grandement attention, si ce n'est par un coup inquisiteur, et reporta mon attention au scientifique :

    -Comptez vous me dire des choses classé dans le dossier ultra top secrète?

    Il fronça les sourcils, l'incompréhension se lisant sur ses traits déroutés, cependant, finit par hocher la tête. Je fermais donc mon oeil violâtre et lui infliger un coup qui me permit d'entendre le cri étouffé de ma meurtrière assommé, synchro avec la douleur que ce coup procura sur mon corps. Après un long soupir pour canaliser ma souffrance, le vieil homme s'exclama à mon égard :

    -Bon... Et bien... Il n'y a pas vraiment d'antidote...

    Les garçons lui lancèrent un regard horriblement tranchants et méprisant auquel il répondit d'un air effrayé en cherchant secours en me regardant, alors que ce fut pire, puisqu'avec mon oeil fermé par la douleur, l'entaille sur ma joue (surement causé par la belle qui m'avait frôlé) avec le sang qui y coulait doucement et les tristes larmes brillantes et menaçantes de tomber de mon oeil émeraude,  il ne pouvait que se faire encore plus fusiller du regard.

    C'est pourquoi, il n'osa pas nous laisser sans réponses -surtout pour sa propre survie j'imagine.

    -E...Enfin.... Il y a bien un moyen... Mais...

    -LEQUEL?! nous nous écrions tous à la fois.

    -Du...Du calme, bégaya-t-il devant notre agressement, je ne suis pas sure que ce soit possible...

    -Peu importe, ça ne vous tuera pas de nous le dire, si? M'exclamais-je, engendrant des hochements de têtes satisfaits auprès des autres.

    -Je.... (il soupira, je crus apercevoir dans l'ombre de son regard la pensée traîtresse signifiant bien distinctement que ce serait ne pas nous le dire qui le tuerait mais cela disparut si rapidement que je crus rêver). J'ai été négligent quant à ses recherches... Il faudrait que je retrouve tout les documents concernant ce projet...

    -Sérieusement?!

    -Oui. J'en ai déjà une partie... Mais la seconde a été brulé.

    Voyant nos visages se décomposait, il s'empressa de continuer :

    -Cependant, il me semble avoir fait une copie... Que j'avais laissé à une académie.

    -Comment avez-vous fait pour en laisser là bas ?

    -J'ai été professeur peu de temps après ce projet, et j'avais décidé de m'en débarrasser en les cachant là bas., en cas de besoin.

    -Pleins de ressources ces toubib, et c'est quoi le nom de l'école ? Commenta Castiel.

    -Hmmm... Le Lycée Sweet-Amoris.

    D'un mouvement unanime, nos yeux s'écarquillèrent et nous échangèrent un regard surpris, pour ne pas dire complètement choqué.

    -C'est... Notre lycée. Articula Kentin, péniblement.

    -Vraiment?! C'est super! Je me souviens avoir abandonné ses papiers dans le sous sol... il était rempli de cartons et de saletés, ça me semblait être la meilleure cachette. 

    -Pourquoi ne pas nous avoir dit ça avant ?! M'exclamais-je, me maudissant moi-même, ayant contribué au rangement du S-S...

    -Hein? Pourquoi? il y a un problème?

    -Le sous sol a été vidé, soupira Lysandre.

    -Aie, et bien, il faudra chercher là où vous avez délaissais les ordures!

    -La directrice a dit qu'elle s'en chargeait il me semble... Mais ça m'étonnerais qu'elle les ait jeté, y'avait des truc pas mal dedans. Refléchis-je à voix haute.

    -Mais va falloir savoir où elle les as mis dans ce cas, ça va pas être simple. Répliqua Kentin.

    -Et pourquoi vous avez besoin de ses documents? Demanda Castiel, dans un parfait français pour une fois!

    -Pour les réétudier et tenter créer un antidote efficace.

    -En plus de ça, la réussite n'est pas assuré... Se blasa Kentin.

    -On a pas tellement le choix alors faisons avec! M'enquis-je.

    <<-Faire avec quoi??! Pourquoi tu m'as frappé?!!>>

    Je sursautai devant sa réapparition, et d'un mouvement, leur intimait de ne plus rien dire. 

    -Rentrons... Enfin, passons à l'hopital plutôt. Dis-je en ignorant Lizzy #2.

    -Attendez! 

    Le scientifique capta notre attention tandis que les garçons se dirigeaient vers ceux inconscients pour les porter.

    -Oui?

    Le scientifique partit rapidement vers une commode et l'ouvrit pour en sortir un toute petite fiole avec un liquide verdatre. 

    -Bois ça pour  t'<<en>> débarrasser, c'est temporaire mais je suis sur qu'efficace!

    L'aspect me dégouttait franchement mais je savais que je devais mettre toutes les chances de mon coté : or, se débarrassait de ce parasite qu'était cette folle en moi était la meilleure chose à faire pour ne pas être gêné. 

    Je lançai un regard aux vieillard et je cru percevoir dans son regard une phrase sincère qui me fit sourire : "Tu sais, tu ne peux pas te frapper l'oeil à jamais.". Je m'emparai de la fiole et la mit dans ma poche. Je la boirai plus tard. 

    ***

    -Ils ne vont pas nous questionner sur la raison de leur état? S'inquiéta le lycéen aux yeux émeraudes.

    -Non, ce n'est pas leur boulot. Rassura celui aux yeux vairons.

    -Et même si c'était le cas, on peut pas les laisser dans cet état. Compléta le rebelle aux yeux d'aciers.

    J'ignorais le reste de la conversation jusqu'à l'hopital, si ce n'était les rappels qu'on me faisait d'éviter de me faire voir par le public, mes pensées voilant le reste. Je titubais toujours un peu, mais avait fini par m'habituer à la douleur omniprésente. Mes cheveux longs blancs et argents étaient très mêlés et j'en profitai pour les peigner de mes fins doigts.

    Finalement, l'arrivée jusqu'à SA-Hospittal fut rapide, personne en fit attention à nous, peut être par la gravité encore plus imposantes dont certains étaient touchés.

    -Liz, il ne faut pas te soigner aussi? Me demande Lysandre, après avoir discuté avec le personnel de l'entrée. 

    Je secouai la tête en signe de négation et malgré un léger air renfrogné, il n'y répondit rien et se remit à papoter avec les secrétaires d'accueils. Ces dernières semblaient un peu triste par l'état piteux d'Armin, Rosalya et Alexy et l'une nous accompagna jusqu'à une chambre libres disposées de trois lits simples, blanc comme la neige. Elle demanda à ce qu'on dépose les charges et les trois furent finalement dormants sur les lits. Elle précisa qu'une équipe de médecins allaient les prendre en charge, puis après un regard pour moi, ouvrit l'armoire et en sortit un petit pull marron chocolat à décolleté en carré avec une chemise blanche ressortante s'attardant sur le col, une jupe lisse ressemblant à celle des secrétaires arrivant jusqu'aux genoux d'un marron très foncé et de belles mini-bottes à talons marrons. Je lui envoyais un regard surpris et d'un haussement d'épaule, elle les posa et me répondit.

    -Une femme les avait laissé ici pour payer son séjour. Mais bon, personne ne s'en sert. Et vous faites un peu pitié avec ses vêtements abîmées. 

    ... Bon dans la catégorie des gens aimables, je demande cette femme.

    -Je pense que je dois vous remercier. 

    -Il y a une douche derrière cette porte, dit-t-elle incrédule en désignant la seconde porte.

    Sans plus de discours, elle quitta la chambre, me faisant soupirer d'exaspération. Les garçons ne dirent rien mais Castiel se retenait de rire, colérique, je me laissais tomber sur le fauteuil devant la fenêtre, et observait l'extérieur, lorsque je sentis un doigt sur ma joue, à l'endroit où le sang de mon entaille avait coulé. Je me tournai vivement et tombit sur l'intense émeraudes de Kentin.

    -Tu saignais.

    -Ah... heu... Merci. Répondis-je, rougissante et la coeur battant la chamade, bien malgré moi.

    Il sourit et je reportais mon attention à dehors, plus pour fuir cet atmosphère que profitait du paysage. Les pensées toujours tourmentées. 

    -Il nous faudrait un plant d'attaque, murmurais-je pour moi-même. Cependant, ma remarque fut perçu par des oreilles attentives :

    -Et que proposes tu?

    J'eus un sursaut, surprise, puis d'un nouveau geste fluide, me tourna de nouveau vers les garçons qui me regardait avec perplexité. Je me surprise tout autant à songer au fait que j'étais entouré de trois gars conscients de leurs actes et étant potentiellement dangereux pour une fille innocente, que l'envie qu'une personne féminine supplémentaire vienne me secourir, même en rôle de figurante... 

    Je secouais la tête devant mes songes hors sujets et reportais attention à ces bêtes masculines.

    -Je propose de fouiller le lycée. Tout simplement.

    -M'ouais. Mais je pense que la directrice n'as pas dû les stocker dans un endroit commun.

    Je soupirai, et m'exclamais :

    -Et bien prions pour que si. J'avoue ne pas être d'humeur réflective. On verra ça après une bonne douche.

    Les garçons ne dirent rien et j'empoignais mes "habits" fermement, espérant d'ailleurs que ça m'aille, puis me dirigea jusqu'au douche. Une fois à l'intérieur, je fermai la porte à clé et commença déjà à retirer mes vêtements, empli de sang séché et je songeais amèrement au fait que je ne pourrais surement plus jamais les porter, puis entra dans la douche. J'avais tout le nécessaire pour me soigner et me laver et j'en profitai donc. J'avais beaucoup d'hématomes sur le ventre et les bras, j'avais eu de la chance, mes jambes ne semblait pas touché et ainsi la tenue qu'on m'avait passée n'aura pas besoin de les voiler. L'eau chaude ruisselant tout au long de mon corps me détendirent les muscles crispés et dissipèrent un peu ma fatigue et le brouillard de mes pensées, je me laissais mouvoir dans cette agréable confort. La douleurs de mes hématomes se dissipèrent peu après l'application des pommades que j'avais trouvé dans le placard, après ma longue douche. J'enfilai promptement les vêtements que j'avais négligemment posé sur une commode, puis observa mon reflet plus coloré dans le miroir de la coiffeuse. Il y avait assez d'objets pour se faire une beauté ce qui me surprit, mais ne e pas. Je me contentai de me coiffer rapidement ma touffe de cheveux mouillés puis regardait mes yeux de nouveau dans la glace. L'émeraude incrédule semblait ne pas se compléter avec l'étrange lueur nargueuse de celui violacé.  Qu'est ce que j'aurais voulu ne jamais avoir eu cette horrible lueur dans cet oeil, retrouvait la totalité de mon être. Je ne me battais que dans ce but, autant que pour survivre dans ce corps qu'on essayait de me substituait. Je soupirais, puis soudainement, un  souvenir me revint. 

    Précipitamment, je me dirigeais vers la pile de vêtements salis par la sang que j'avais roulé en boule et chercha le flacon, je trouvais la fiole rapidement et me releva pour l'ouvrir. Une hésitation me prit, la peur que cette chose puisse plus me causer ma perte que mon salut provisoire. Je pris une longue inspiration, qui se solda par une longue expiration, puis l'ouvrit enfin, l'odeur était mauvaise sans nul doute, mélange de parfum trop fort et de fumée comprimé. Je ne me sentais plus aussi déterminée à l'ingurgiter et regretta de ne pas l'avoir fait tout de suite après l'avoir reçu, instant où j'étais prête à tout pour annihiler Lizzy #2. Finalement, prenant mon courage à deux mains malgré mes pensées sourdes cherchant à me dissuader, je le but d'une traite. L'espace d'un instant, rien ne se produisit, je cru que ça n'avait pas marché et commença à paniquer lorsqu'une vive douleur s'empara de mon oeil violet, j'eu le reflexe de poser le flacon avant de porter mes deux mains à mon oeil brûlant. Je me laissais tombé au sol, rêvant que la douleur s'estompe, j'entendis au bout d'un certain temps un cri déchirant le silence de mes pensées, celui de la Chose. La douleur continua quelques secondes supplémentaires pour finalement s'estomper progressivement. Couchée au sol, suffocante de douleur, la sueur perlant sur la tempe, je repris tant bien que mal mon souffle d'abord irrégulier puis plus calme et me leva en tremblotant. 

    D'un simple instinct, je portai un regard au miroir, et sa vision me choqua au plus haut point, me faisant écarquillait les yeux d'une stupeur inégalable :

    Mon oeil violet était devenu bleu. Non pas aussi bleu que dans mes plus lointain souvenir, mais d'un bleu foncé suffisant pour me faire comprendre l'évidence même. La chose n'était plus là. Ou plutôt, n'était plus en état de faire quoi que ce soit et de comprendre quoi que ce soit, elle devait être enfermée dans les plus profondes pensées. Je souris de soulagement, avant de remarquer l'inscription en lettres sobres derrière le flacon, que je n'avais pas remarqué :

    << Le temps approximatif de durée est d'une semaine.>>

    Je compris alors que mon oeil, aussi beau qu'il me semblait maintenant, recouvrerait les traits démoniaques de ma seconde moi dans la durée prescrite. 

    Il était temps de passer à l'action. Et c'est sous la nouvelle lueur de mes yeux que je me dirigeais vers la porte et commença à l'ouvrir. 

    A suivre

     


  • Commentaires

    1
    Aza
    Dimanche 6 Avril 2014 à 18:46

    yes cette fois je suis la prem's >w<!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Bon, je ne sais pas trop quoi dire sur ce chapitre mais je tenais à commenter O.O.........

    Tu l'as posté rapidement, ça fait plaisir  ;P

    En fait je l'adore ce docteur!!!!! :D Comment ça Touma s'était relevé?? O.O Bon au moins là il est mort u_u Nan mais sérieux, il est quand même con ce toubib!!!! Le sous-sol!!!!!!! Enfin bref, avec cette fiole qui fait disparaître Lizzy#2 une semaine, ça devrait laisser le temps à nos héros de faire un truc ;)

    Pauvres Armin Alexy et Rosa quand même.....:( mais je sais qu'ils seront vite sur pied et que l'aventure pourra reprendre!!! x)

     

    Allez bises à la suite j'adore toujours autant ;D

    Aza

    2
    Etoile
    Lundi 14 Avril 2014 à 19:32

    Comme toujours j'adore ton style <3 hate au prochain chapitre ;-)

    3
    Vendredi 18 Avril 2014 à 12:28

    Merci a voux deux et a bientot ! :D

    4
    Samedi 5 Juillet 2014 à 02:04

    Salutt j'adore ta fiction j'aimerai savoir sous combien de temps tu pense poster la suite. 
    PS: il est 2heure du matin et j'ai commencer aujourd'hui alors imagine comment j'aime ta fiction pour me coucher a cette heure ;) bref, c'est rare une fiction sur Kentin donc sa fait du bien d'en voir une aussi passionnante que celle ci . Bref, j'ai hâte de lire la suite.
    (Je promets que si Lizzy ne se débarrasse pas de Lizzy#2 toute seule c'est moi qui vient lui boter le cul. mdr bref je kiff ta fic :p) Oui je dis tout le temps bref mdr A+ :)

    5
    Samedi 5 Juillet 2014 à 09:47

    Pour la suite, je ne sais pas trop >< J'ai été assez doué pour commencer 15 000 fictions en meme temps donc bon XDD! J'essaierais de l'ecrire et poster rapidement mais je ne peux malheuresement rien te promettre, si ce n'est qu'un jour ca arrivera ^^ (Pas tapé T^T)

    PS  C'est vrai ?! *^* Je me sens un peu fautive du fait que tu te sois couchée tard mais je suis super happy que ce soit ma fiction qui en est la raison! :D Je suis vraiment contente qu'elle te plaise ! (Hahaha! Fais toi plaisir mentalement ;p)

    Toi aussi dis super souvent bref ? On est faites pour s'entendre  ! : D x) 

    Bisouus

    6
    mwaa
    Lundi 6 Octobre 2014 à 21:37

    Coucou !!!! jaime tellement ta fic *p* trop hate d'avoir la suite !!! L'histoire est trop interessente !! c'est pas comme quand les filles toment amoureuse le matin même de leur arrivé xDD bref !! bon courage pour la suite !! :p j'espère qu'elle arrivera bientôt *0* bref bis d'une fille très étrange qui aime les licornes !! 8DD

    7
    Mercredi 8 Octobre 2014 à 15:06

    Bonjour  ! :D 

    Merci beaucoup ! Ca me motive pour l'écrire! (Car oui, je manque beaucoup de temps du coup je ne sais toujours pas quant elle sera achevée...) 

    C'est assez enervant quand les filles tombent amoureuse du jour au lendemain U.U x3

    Merci beaucoup ! A bientôt! :D (Enchante fille étrange qui aime les licornes 8D)

    8
    mwaa
    Mercredi 15 Octobre 2014 à 23:20

    Le bientôt est pour maintenant !!! :D hé oui la fille étrange qui aime les licornes est de retour !! Ce n'est pas grave si tu mets du temps à l'écrire  :) ce qui compte c'est que se ne sois pas bacler !! Par ce que personnellement je préfère les personnes qui mettes du temps à écrire que des personnes qui le font super rapide et qui font des trucs complètement pourris et  qui ressemble a tous les autres T^T exemple : - fille : bonjours !! ravie de te rencontrer
    -mec : de même !! 
    -fille : / c'est étrange cette sensation .. je crois que je l'aime .. /

    voilà !! 8D fic finiiiii !! 
    Brefffffffffffff je ne vais pas d'embêter plus longtemps !! ( pour l'instant xD )  
    Encore bravissimo ( oui se mot existe !! .. dans ma tête en tout cas ) pour ta fic' et à la prochaine ;D !! cool

    9
    Yuki :3
    Mercredi 22 Octobre 2014 à 16:22
    Je vien de finir toute tes pages ( pour l'instant ;D ) et j'adore, je me suis prise a l'histoire super vite ! Et j'espere que la suite sortira bientôt !
    10
    marie18092002
    Mercredi 18 Février 2015 à 01:31

    c trop bien abandonne pas ta fic car c trop rare une fic avec Kentin comme mec et puis surtout il y a une vraie histoire pas le truc tout bâclée contrairement à dabitude bon voilà quoi mais je t'en supplie abandonne pas ta fiche (sauf si tuas une bonne raison)   :)

    11
    Mardi 3 Mars 2015 à 18:42

    Je manque malheureusement d'inspiration... Donc je ne sais pas quand il y aura une suite...

    Mais je te remercie ! :) !

    12
    Mysteria
    Dimanche 15 Mars 2015 à 23:45
    Stp ne l'abandonne pas !! J'adore ta fictionnnn ! Stp :3 Merci d'avance ;)
    13
    Jeudi 26 Mars 2015 à 21:05

    Rahhh !!! C'est trop bien !!! Je veux la suite *0* J'adore sincèrement ! Tu pense la poster quand ? Tu pourras me prévenir quand ce sera le cas ? Et ne l' abandonne pas ! Je serais trop deg', et c'est vrais que c'est rare une fiction sur amour sucré avec un scénario comme celui là ! Je suis totalement captivé ! Et avec Kentin en plus ! Oh, mais j'adore ! J'ai atte à la suite ! Bonne continuation~

    14
    Samedi 2 Mai 2015 à 13:46

    Bonjour ! Excusez moi du retard de réponse assez long ><

    Je suis vraiment trés heureuse que cette fiction vous plaise, mais à vrai dire, je ne sais vraiment pas où trouver le temps de la continuer.... Je suis sur d'autres fictions sur Skyrock sur autre chose qu'AS

    Mais de voir que ça semble plaire autaant, je crois que je tenterais d'écrire la suite :) Mais encore une fois, j'ignore quand elle arrivera ><.... 

    Si je la publie, je te préviendrais Ayako ^^ Et encore merci, ça me motive à la continuer au lieu de l'abandonner :)

    15
    Samedi 2 Mai 2015 à 13:51

    Ce n'est pas grave :)

    Ok merci ! J'ai atte de lire la suite ^.^

    16
    Kentin's Wife
    Vendredi 22 Mai 2015 à 18:56
    J'adore vraiment ta fiction j'attends la suite avec impatience !
    17
    Fatma.fashion27
    Vendredi 7 Août 2015 à 19:42
    Hey j'adoreeee ta fic ! J'ai finit les pages mais j'en veut plus ! Stp c'est qu'àn la suite il y a tout le temp de fanfic sur castiel et Kentin et mon personnage préférer il faut absolument que tu l'es rapproche plus qu'il ne le sont déjà ! Et c'est qu'àn la suite.?! Et bravo pour ton travail !
    18
    TitineFruite
    Vendredi 30 Octobre 2015 à 14:21

    Bonjour, c'est la deuxième fois que je lis ta fic après une très longue période, et je l'adore toujours autant, et comme dit plus haut c'est tellement rare de trouver des fan fictions sur Kentin que dès que j'en trouve une super, il me faut la suite. ;)

    Je sais que tu n'as pas forcément le temps, mais je t’en prie continue la, même si tu prend un mois, c'est pas grave, l'intrigue de ta fan fiction est super originale et on s'y prend vite, contrairement aux autres ou en un ou deux chapitres ils sont déjà ensemble, toi tu fait durée ce qui est bien.

    Je te demande si tu le veux bien, si je peux mettre un lien vers ta fiction dans celles que je conseille sur mon blog ou je posterais moi même ma future fan fiction sur Kentin

    Signée une fan expérimentée de fiction ;)

    19
    Samedi 31 Octobre 2015 à 21:03

    Hello~(Oui c'est Lightning., si tu ne l'as pas vu, je t'invite à lire cet article ~ ;) )

    Je suis vraiment très heureuse que ma fiction vous plaise à toutes ! :D 

    Je ne sais pas quand la suite paraitra mais ne vous en faites pas : cette fic n'est pas à l'abandon ^^ !

    --

    Tu peux évidemment mettre un lien de ma fiction sur ton blog, mais je te conseille de le faire une fois qu'elle sera disponible sur mon autre blog ;) !! 

     

    20
    misschicken
    Lundi 25 Janvier 2016 à 00:07
    Tu ne peu pas t'arreter l'AAA ouiiiinnnn jveu savoiiiir la suiiit sniiif !!! C devenu la drogue please n'abandonne pas ouiiiinnnnn Jaime troooopppp
    21
    Kentin'sLovers
    Mercredi 25 Mai 2016 à 17:51
    Saluuut ! J'adore ta fic elle es t géniale! J'espère vraiment qu'il y aura une suite en tout cas ! :)
    22
    Ashwinidevie
    Jeudi 30 Juin 2016 à 12:56
    Est ce que tu peux m ajouter dans tes prévenue dans AS mon pseudo est Ashwinidevie .

    J ai hâte du chapitre 10 et puis du 11 et puis du...... Ect

    Continue comme ça .
    23
    Boodoum
    Dimanche 5 Novembre 2017 à 18:22
    Ouinnnnnn tu as arrêté c'est ca hein ? Ouinnnnnn j'ai chercher ardament une fiction comme la tienne sur amour sucré mais rien à faire c'est toi la meilleure, pitié dit moi qu'il y a une suite pitié !!!
    24
    Mercredi 2 Mai à 00:34
    Ça fait 2 ans que jattend la suite et que je check si la fin est sortie
    C'est trop horrible d'attendre ! S'il te plait aide moi
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :